Restaurants

Chez Raoul

Pour vous j’ai été tester en soirée une adresse où détente, cocktails et grignotages sont à l’honneur.

Chez Raoul, vient d’ouvrir et c’est là vraiment lieu pour se retrouver entre potes. Convivialité et détente garantie.

 

Repos et repas gastro’ à La Prairie à Yverdon-les-Bains

Repos et restauration au sein de l’Hôtel La Prairie

 

 

 

Après la visite de la ville, se reposer et se restaurer au sein de La Prairie, un bel hôtel gastronomique.

 

Repris depuis 2015 par un Yverdonnois de pure souche qui a réveillé cette belle endormie, l’Hôtel de La Prairie jouit de 3 atouts, être proche des bains pour les curistes, être un écrin de verdure en plein cœur de ville, posséder une table gastronomique couronnée d’un 14 au Bottin Gourmand.

Nombreuses sont les personnalités qui ont séjourné ici de Jean Marais à Jacques Dutronc en passant par le skieur Sylvain Saudan, les chanteurs Duteil, <macias, Dassin, Béart.

Salade de homard et fenouil

Ce 4 étoiles disposant d’environ 37 chambres et suites peut s’enorgueillir d’un bon chef mi auvergnat mi portugais, Daniel Aires, dans son restaurant La Terrasse. Présent depuis plus de 12 ans dans l’établissement, il met en valeur les produits vaudois et les poissons spécifiques au lac de Neufchâtel et du Léman tels que perches, féras et ombles chevaliers.

Mais lors de ma venue début octobre, la saison de la chasse battait son plein et du coup la carte inscrivait des spécificités qu’il faut savoir goûter et apprécier : filet de chevreuil ou de cerf, sauce cassis, spätzli, purée de coing, figue rôtie et poire au vin rouge (45 et 42 FS). En aucun cas, des viandes faisandées et fortes ; mais au contraire la tendreté et la finesse de pièces douces, roses à souhait comme des tranches de gigot de mouton.

J’ai commencé mon repas par une divine salade : des morceaux de homard posés sur du céleri râpé et relevés par un crémeux de crustacés au curry vert que le lait de coco adoucissait à peine (25 FS). Frais, non surgelé, le crustacé exhalait de parfums et était nullement anéanti par la force du curry.

Ayant choisi la dualité terre-mer d’un sandre en croûte de saucisson vaudois, j’ai amplement goûté l’assiette « chasse » de mon voisin (ce qui m’a permis de vous en parler !). Mon plat était intéressant par le mélange iode-viande (très doux, car ce poisson fin et goûteux était enrobé par le saucisson qui apporte son gras et son aspect un peu fumé). Un délicieux risotto crémeux à la courge l’accompagnait (40 FS).

Plus loin un convive se délectait de sa tarte fine de langoustines sur étuvée de poireaux  (42 FS) et les commentaires étaient les suivants : le feuilletage est ultra croustillant, les crustacés généreux et bien saisis.

Pomme, raisiné et cannelle

Après des mignardises (petite bouchée aux amandes et cœur coulant caramel) qui laissaient imaginer un bon dessert, le repas s’est achevé sur une pomme rôtie double crème du village de Gruyères (canton de Fribourg) à la raisinée (vin cuit à base de pommes ou de poires) et glace à la cannelle (15 FS), un mixte de notes épicées et fruitées.

Comme il se doit les plats s’accompagnaient de vin blanc issu du cépage endémique du canton de Vaud, à savoir le Chasselas : L’Arquebuse cave de Bonvillars AOC à 31 FS la bouteille ou la cuvée Vieille Vigne Concise Martial du Pasquier à 40 FS la bouteille. Passionné et très pédagogique le sommelier saura vous guider comme il l’a fait pour certaines personnes de ma table avec un Chasselas blanc sur un tartare de bœuf plutôt qu’un Pinot Noir (rouge) qui enfermait la viande et ne laissait pas s’exprimer son côté cru.

Les menus se saison à leur seule lecture des plats font saliver !!!

 

Hôtel La Prairie

9 av. des Bains

Yverdon-les-Bains 1400

00 41 24 423 31 31

 

Toute info sur www.myswitzerland.com

www.yverdonlesbainsregion.ch

Chevreuil, coing, poire

 

 
Show Buttons
Hide Buttons