Loisirs & Culture

Une promenade dans les « Jardins » du Grand Palais

Le Grand Palais célèbre la nature en proposant une déambulation à travers six siècles de jardins européens, de la Renaissance à nos jours. Riche de plus de 450 œuvres, l’exposition présente des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art tout en rendant hommage aux jardiniers et aux botanistes. Courez voir cette exposition aussi savante que plaisante.

« Letter to a man » : Nijinski en sa folie

« Je suis un fou qui aime l’humanité. Ma folie, c’est l’amour de l’humanité », écrivait le danseur Vaslav Nijinski dans son journal. Dans le très beau spectacle mis en scène par Robert Wilson et interprété par Mikhail Baryshnikov, la folie et l’amour sont inséparables.

« Fêtes et divertissements à la Cour » : Versailles en VIP

Le temps d’une exposition, le château de Versailles invite le visiteur à goûter aux plaisirs des courtisans d’autrefois, entre loisirs d’extérieur, fêtes somptueuses, soirées intimes et bals costumés. Contribuant au rayonnement de la monarchie, les divertissements petits et grands, publics ou privés, offraient une grande variété reflétée dans le parcours thématique de l’exposition qui balaie les règnes de Louis XIV à Louis XVI.

Au musée Nissim de Camondo, des oiseaux sur porcelaine

Extraordinaire et somptueux, le musée Nissim de Camondo, en bordure du parc Monceau, met actuellement à l’honneur l’un de ses trésors : les services « Buffon » en porcelaine de Sèvres à décor d’oiseaux, un fleuron des arts de la table. L’occasion de découvrir ou redécouvrir cet hôtel particulier qui abrite un ensemble exceptionnel consacré aux arts décoratifs français de la seconde moitié du 18e siècle.

Partie de pêche en Béarn

Pêcheurs et pêcheuses, au terme de la loi sachez que tout personne titulaire d’une carte de pêche et ayant acquitté un timbre « CPMA » a le droit de pêcher à la ligne sur l’ensemble du domaine public en France ainsi que sur le domaine privé du département de prise de la dite carte. D’autres options sont possibles ensuite pour accéder à une pratique sur les domaines privés des autres départements réciprocitaires ou bien pêcher les migrateurs par exemple. Au delà de ce simple énoncé, tout se complique car il convient d’ajouter une foule de précisions qui mises bout à bout contraignent le pêcheur à apprendre sa discipline un peu comme on apprend le code de la route.