Parapluies et ombrelles Guy de Jean

Dans la Nièvre, un des derniers fabricants de parapluies et d’ombrelles, la maison Guy de Jean, m’a ouvert ses ateliers artisanaux.

Difficile de trouver l’usine Guy de Jean située à 1 h environ de Nevers : aucune indication, ni pub’ : normal, me direz-vous, les ateliers ne sont pas ouverts au public, secret de fabrication oblige !

Est ce un remake de La Belle et le Clochard version chat ?

Une entreprise labellisée EPV

Le stock de baleines est prêt

En 1920, la tante Agathe fabriquait des parapluies et des ombrelles dans une boutique rue Greneta à Paris. 20 ans plus tard, le styliste Guy de Jean et son épouse Catherine crée la griffe éponyme et l’activité se développant ils partent s’installer à Donzy dans un petit village du Nivernais.

Bobines de fils

Depuis 1990 c’est Pierre de Jean et sa femme qui dirigent la société labellisée « entreprise du patrimoine vivant », reconnaissance d’un réel savoir-faire ancestral et qualitatif.

Bois divers, plastic : pleine de variétés de poignées

Fabrication à 100 % française

Après découpe du tissu, piqûres et surpiqûres

Quelques 40 000 parapluies et entre 50 et 100 modèles différents selon les années sortent chaque année de l’atelier.

Pose d’aiguillettes

Environ 7 personnes oeuvrent à la fabrication d’un parapluie, sachant réaliser les 15 étapes du process de la coupe au couturage en passant par la pose d’aiguillettes, la mise sous emballage, ect…

Autant dire qu’on circule ici entre les pièces d’étoffe (soie, coton polyester, pastique…), les bobines de fil, les enchevêtrements de baleines, les poignées en racine de châtaignier, d’érable ou d’hêtre.

Accrocher le tissu aux baleines

De A à Z tout est fait à la main sauf quelques opérations de couture à la machine et selon la sophistication du modèle il faut entre 20 minutes et plus d’1 heure 30 pour réaliser un parapluie.

Des noms prestigieux parmi ses partenaires

Parapluies à façon pour des sociétés d’assurances, des spiritueux, des offices de tourisme, des évènements sportifs de haut de gamme : vous ne le savez pas toujours, mais le cadeau d’un parapluie « sponsorisé » passe souvent par Guy de Jean.

Les parapluies attendent leurs poignées

Parmi ses clients la maison peut s’enorgueillir de deux licences historiques : Chantal Thomass et Jean Paul Gaultier.

Quelques modèles en plastic

 

En France, la très grande majorité des parapluies vendus sont des pièces bas de gamme fabriquées en Chine. Alors si le vôtre se retourne à la première bourrasque, ne soyez pas étonné (e ) ! En revanche le Japon est demandeur d’ombrelles et de quelques 120 millions de parapluies par an, autant dire que la société Guy de Jean a de beaux jours devant elle.

Vente aux Galeries Lafayette, chez des revendeurs maroquinerie, accessoires…

Prix moyen d’un parapluie : 80 – 100 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un article sur la ville de Nevers, non loin de cette fabrique

Nevers en quelques visites récentes

 

No Comments

Post a Comment