La côte roannaise au fil de l’eau

Entre le point de vue du Pet de l’Ane et les balades en bateau sur la Loire, on comprend bien ici, en pays roannais, la beauté et l’intérêt de la Loire.

Et voilà mon 3 ème article sur la région !

La Loire, les lacs et canaux, les étangs et tourbières, les rivières adjacentes : l’eau est omniprésente en pays roannais. En vélo, voiture, à pied pour profiter des quelques 7 500 kms de chemins balisés ou sur l’eau même on peut apprécier les reflets changeants et colorés de la Loire qui traverse de parts et d’autres le pays.

Le Pet de l’Ane pour son méandre

Le méandre vu du Pet de l’Ane

Plus long fleuve de France, la Loire dessine et façonne le Roannais de manière sinueuse. Et il faut monter au Pet de l’Ane pour admirer le point de vue somptueux sur le plus grand méandre de la Loire. Vue quasiment à 300 ° : le spectacle est grandiose tout en étant de manière étonnante très reposant.

Le lac de Villerest

Il est très impressionnant car il court sur 36 kms de long.

Au loin, le barrage sur Villerest

A défaut de pouvoir faire trempette à cette époque ci de l’année sur l’une des plages aménagées, partez sur un bateau proche du barrage.

Bien sûr votre balade ne se fera pas à bord d’une ramberte (ancienne barge qui tout comme les gabarres pour le vin bordelais transportait le charbon stéphanois et le textile roannais) ; mais sur un bateau classique d’une soixantaine de touristes.

Capricieuse, il a fallu dompter cette Loire d’autant que des efforts considérables ont été entrepris pour que celle-ci ait en partie la finalité d’alimenter Paris en eau. Au-delà des gorges, entre les pentes adoucies de forêts ; le cours a été maîtrisé et un barrage permettant une réserve de 238 millions de m3 d’eau a été créé.

Le guide explique la construction du dit barrage envisagée au XIX ème siècle pour aboutir à son inauguration en 1982 après achats par la capitale de terrains, sondages par l’EDF et construction pendant plus de 4 ans. L’ouvrage n’est pas beau, cela va de soi, mais impressionnant par son envergure. Et au final, hormis une papeterie qui a dû être déplacée ainsi que la ferme Chahkine ; quasiment aucun désagrément (inondations, déplacements de maison et de population, engloutissement de constructions) n’a eu lieu.

La maison Chahkine sur les rives du lac

Claire Van Kinh a écrit « La Loire est une maîtresse pleine de charme mais une amante redoutable ». Grâce à ce barrage régulateur les crues sont maîtrisées et une sécurité énergétique apportée.

Selon l’époque de l’année où vous naviguerez vous pourrez voir sorti plus ou moins des eaux le château de la Roche.

Le plus grand méandre de la Loire

 

Balade de 1 heure à 3 h 30 avec petit déjeuner à bord.

Toute info au restaurant Lac de Villerest

193 route des Frères Montgolfier

42 300 Villerest

04 77 23 54 17

 

 

 

www.leroannais.com

 

 

www.loiretourisme.com

 

 

 

 

 

 

Et un autre article sur cette région …

Villages de caractère sur la côte roannaise (1 ère partie)

et un second

Villages de caractère proches de Roanne (2nde partie)

 

-->