Visite  » Les Belles Poules »

‘Les Belles Poules’ ou la visite d’une ex-maison close avec Arts et Vie.

Jarretières noires et gorge pigeonnante, même de jour, quelques demoiselles égayent encore la rue Blondel. Le plus vieux métier du monde est donc bien présent dans ce quartier proche de la rue St Denis.

Extérieur un peu Art Nouveau

Pourtant au 32 de la rue, la maison close « les belles poules » n’en est plus une et elle s’est fort élégamment transformée en un lieu d’évènementiel ou de visite culturelle. Belle et sage reconversion !!

En 2011, les acquéreurs pensent acheter un bien immobilier classique. A la signature de l’acte notarié, un ou 2 détails interpellent, des mosaïques du rez-de- chaussée devant être protégées.

Les travaux débutent et force est de reconnaître que les ouvriers s’amusent bien et s’étonnent d’une jambe nue fuselée, d’une fesse rebondie, d’un sein avantageux qui émergent de leurs marteaux.

Une des mosaïques

De superbes céramiques en relief aux dessins évocateurs (demoiselle chevauchant un faune, dame de petite vertu en guêpière) ornent les murs d’un grand salon, lieu où la petite bourgeoisie locale venait s’encanailler et choisir sa consolation d’un moment.

Dès 1870 la maison était connue comme maison de passe et elle l’est restée jusqu’en 1948, au delà de la date de fermeture imposée par Marthe Richard.

Une vieille photo à l’époque où la maison close était en activité

Avec l’organisateur de visites et de voyages culturels « Arts & Vie », vous pouvez avec une conférencière visiter cette pièce et partir à la découverte de quelques lieux coquins de la capitale.

45 € la visite (la prochaine est le 2 sept 2019)

www.artsetvie.com

01 40 43 20 21

 

-->