Velehrad la religieuse

En Moravie, Velehrad est un haut lieu de pèlerinage pour la chrétienté.

Le monastère et surtout sa basilique sont le centre spirituel de la Tchéquie ; car c’est là qu’a commencé l’histoire du christianisme pour l’Europe de l’Est. Et en 2013 on a fêté les 1 150 ans de la venue des apôtres des Slaves, les saints Cyrille et Méthode.

Ceux-ci sont venus de Constantinople à l’invitation du prince de Moravie et saint Méthode a baptisé là le duc de Bohême ; alors qu’en 1205 des moines de l’ordre cistercien s’étaient établis en ce lieu pour vivre de leur travail et de leurs prières.

Une vieille photo

Une vieille photo de la place avec la basilique

Velehrad est ainsi devenu le lieu de sépulture de la branche morave des rois de Bohême.

L’ordre des cisterciens dissous, des jésuites et divers ordres œcuméniques ont pris le relais. Pendant le régime totalitaire, les jésuites attaqués en 1950 furent emprisonnés à l’intérieur des monastères ; d’où le don de sa Sainteté le Pape Jean Paul II en 1985 d’une rose d’or et sa venue en 1990 après la chute du communisme. Des gestes lourds de symboles.

avant de se rendre à un service....

avant de se rendre à un service….

La basilique

Des formes épurées mais gigantesques (86 mètres de long), des décorations très sobres, une structure romano-gothique : la basilique a retrouvé aujourd’hui ses éléments architecturaux d’origine ; alors qu’elle a été incendiée, démolie à plusieurs reprises. A peu de choses près, son caractère initial a été préservé.

Aux côtés de la basilique le presbytère est plus baroque

Le lycée

Voilà aussi un bel ensemble que ce lycée catholique qui a ses bâtiments dans l’ancien monastère cistercien.

Le martyrion

Dans le sous-sol restauré, des tombes, des bas reliefs, des fragments de pierre romane. L’ensemble est proche d’un lieu sacré rappelant les martyrs chrétiens et nombreuses sont les reliques exposées, celles de sainte Ludmila, saint Wenceslas, saint Adalbert de Prague et saint Prokop ainsi que le cadeau de Jean Paul II, la rose d’or.

L’intérêt de ce lieu, témoin de très nombreux pèlerinages, est aussi qu’il est de nos jours habité par une foi vivante, celle des sœurs de la Congrégation de Saints Cyrille et Méthode qui s’occupe de la scolarisation d’enfants, d’activités pour des enfants en situation d’handicap.

D’autres fort belles églises – mais baroques – sont légion dans le pays ; en particulier la cathédrale St Pierre et Paul de Brno. Elle mérite un arrêt lors de votre périple morave.

www.velehradinfo.cz 

Les visuels : poutni misto Velehrad

La fontaine et la basilique au fond

La fontaine et la basilique au fond

 

Voir aussi d’autres articles sur la Moravie

Stramberk ou le charme morave

A Ostrava, Vitkovitce, le coeur d’acier de Moravie du Nord

Kromeriz en Moravie du Nord

 

Post a Comment

-->