Profiterole Chérie : trop chou, elle !

La profiterole reine dans une nouvelle adresse gourmande du 3 ème à Paris

 

Les choux, les éclairs sont légion sur la capitale et les vitrines des pâtissiers garnies de pâtes à choux nombreuses. Mais la profiterole, n’avait pas encore son mentor !

Rose et marron greige : un salon de thé très lumineux

Rose et marron greige : un salon de thé très lumineux

 

C’est chose faite depuis 2 jours grâce à Philippe Urraca. Parisien (e) vous ne connaissez pas ce nom là ? Normal, Urraca travaille près de Toulouse et en toute discrétion conseille la carte des desserts de grands restaurants, en plus d’être depuis plus de 12 ans président des MOF pâtissiers de France.

Philippe Urraca : discret, mais talentueux, ce président des MOF pâtissiers est le papa de ces belles profiteroles

Philippe Urraca : discret mais talentueux, ce président des MOF pâtissiers est le papa de ces belles profiteroles

 

Donc le sucré n’a plus vraiment de secret pour lui et son nouveau bébé, un salon de thé – boutique uniquement dédié à la profiterole bouscule les papilles. Certain (Conticini de la Pâtisserie des Rêves) avait essayé, mais s’y était cassé les dents, pourrait-on dire.

Plus qu'une simple bouchée, un dessert à part entière

Plus qu’une simple bouchée, un dessert à part entière

 

La prestation est donc difficile, car c’est d’ultra fraicheur dont on parle, de montage à la minute, de contraste de textures.

 

Pari 100 % réussi pour ces gros choux qui cumulent glace ou crème pâtissière et sauce et brisures de marrons ou zestes d’agrumes ou noisettes brisées….

 

L’alchimie est délicate et parfaitement maîtrisée ici avec des profiteroles cuites toutes les 45 minutes et montées à la commande.

 

Gros coup de cœur pour la citron meringué où la saveur citron est bien persistante en bouche (on pense avoir la douceur sucrée acidulée du citron de Menton qui explose dans le palais).

Mais d’autres parfums, du classique glace vanille chocolat chaud à l’inévitable caramel au beurre salé, praliné, marrons-cassis, fraise sont là : une dizaine environ.

 

Autre plus pas négligeable : le prix de ce dessert (à la profiterole déjà garnie s’ajoute une sauce à mourir) est le même à emporter qu’à consommer sur place. Pas fréquent, une vraie aubaine pour une halte-goûter à 16 h !!

Et au coeur du caramel coulant .....

Et au coeur du caramel coulant …..

 

Profiterole Chérie

17 rue Debelleyme

75003 Paris

ouvert du mardi au dimanche de 10 à 20 h

certains visuels de C Mantovani

 

 

 

 

Un prix identique entre l'emporté et le consommé sur place

Un prix identique entre l’emporté et le consommé sur place

 

Post a Comment

-->
Show Buttons
Hide Buttons