Obernai : la carte postale de l’Alsace

A 20 minutes de Strasbourg, Obernai est la ville alsacienne telle que vos rêves se l’imaginent. La réalité dépasse t’elle le fantasme ?

 

Obernai : un condensé de l’Alsace dont on rêve

Sur la place du marché une fête

Sur la place du marché une fête

 

En effet, Obernai cumule tous les clichés qu’il est possible d’avoir sur cette région : un beffroi – tour de gué – clocher pour la cité ; de belles places avec maisons à encorbellements, pans de bois et crépis aux couleurs vives ; des balcons chargés aux beaux jours de géraniums et de guirlandes lumineuses pendant l’Avent et Noël ; des toits de tuiles avec des nids préfabriqués pour accueillir l’oiseau emblématique qu’est la cigogne ; des rues piétonnes avec plein de winstubs pour des bocks de bière fraîche et des boutiques proprettes regorgeant de charcuteries et de bretzels ; des vignobles grimpant sur les coteaux riches des 7 cépages locaux (riesling, gewurztraminer, pinot noir, pinot gris, sylvaner, pinot blanc, muscat)……

Promenade bucolique et arrêt devant la statue de Ste Odile

Promenade bucolique et arrêt devant la statue de Ste Odile

 

Aux côtés de ses classiques, quelques points peut-être plus méconnus avec en premier lieu, la charmante légende de Sainte Odile, la patronne de l’Alsace. Fille d’Adalric, duc d’Alsace, Odile qui serait née aveugle est rejetée par son père et cachée dans un monastère bourguignon. A son baptême elle recouvre la vue. Retrouvée par son frère Hugues, elle revient en Alsace où son père veut la marier. Elle s’échappe et saute du haut d’un mont dans le vide préférant la mort à ces épousailles. Par miracle, un rocher s’ouvre devant elle. Son père doit alors céder et fonde sur la montagne le couvent dont elle devient abbesse. Le Mont Saint Odile est encore aujourd’hui un haut lieu de pèlerinage.

 

Quelques particularités

Le puits aux six seaux

Le puits aux six seaux

 

Rare et symbole de la richesse de la ville, un puits Renaissance avec six seaux est de belle facture. Peint à l’origine (1579), sa margelle circulaire avec ses trois colonnes à chapiteaux corinthiens supporte un baldaquin décoré de belles sculptures.

Obernai c’est aussi une bière (brasserie Kronenbourg). Sous l’impulsion du groupe Carlsberg, l’entreprise alsacienne est le leader de la bière en France avec quelques 30 marques. La petite cité de plus de 11 000 habitants ne connaît quasiment pas de chômage grâce à « ses » entreprises, Hager, fabricant de matériel électrique, la lingerie Triumph….

De plus dans la proche banlieue existe Kraütergersheim, la capitale de la choucroute, qui donne lieu à de nombreuses entreprises de transformation dont les charcuteries et plats préparés Stoeffler.

Avec plus de 30 restaurants, dont 2 étoilés, Obernai est une ville de bouche qui ne saurait vous décevoir !

 

Des visites individuelles et des prestations groupes sur différentes thématiques existent : vieille ville, maisons et colombages, corporations et vieux métiers, sur les traces du judaïsme, visite et dégustation dans une cave, entreprise Triumph, maison de la choucroute, houblonnière et brasserie artisanale…..

La ville est comme enclavée dans le vignoble

La ville est comme enclavée dans le vignoble

 

www.tourisme-obernai.fr

 

 

No Comments

Post a Comment