Les portos Taylor’s

Taylor’s, Croft et Fonseca : le groupe regroupe 3 maisons de portos qui toutes sont une histoire de tradition et de qualité.

 

Un groupe qui exporte dans 72 pays et qui assure un tiers des ventes mondiales des vins de porto de qualité : telle est la performance du groupe encore familial Taylor’s.

3 entités, donc 3 noms différents et pourtant un même constat de tradition, d’innovation et de qualité.

panorama sur la quinta da Roeda

panorama sur la quinta da Roeda

 

Croft : de 1678 au premier porto rosé

A Vila Nova de Gaia les celliers de vieillissement

A Vila Nova de Gaia les celliers de vieillissement

 

Fondée en 1678 la maison prend le nom de Croft quand elle est rejointe en 1736 par John Croft, membre d’une vénérable famille de négociants en vins du Yorkshire en Angleterre. La famille Croft fait autorité dans le Douro ayant élevé la maison à un rang très élevé et écrit un traité sur les vins ; puis rentre en Angleterre au XIX ème siècle après la guerre d’Espagne. Ne faisant plus partie de l’entreprise, les Croft conservent néanmoins un profond attachement pour ces vins mutés du Portugal. La célèbre phrase de Percy Croft décédé en 1935 le prouve : « Le temps passé à ne pas boire du vin de Porto est du temps perdu ».

Le plus de Croft : la chance d’avoir gardé et su garder d’importantes réserves de vieux portos et l’innovation en 2006 du premier rosé, le Croft Pink.

Les vieilles terrasses de la quinta do Panascal

Les vieilles terrasses de la quinta do Panascal

Fonseca : « le Pomerol des vieux portos »

 

Cette citation plus qu’élogieuse sur Fonseca on la doit à Robert Parker qui résume en ces termes le style Fonseca : « le porto le plus exotique et le plus complexe… Sa richesse, son caractère séducteur pourraient lui valoir le surnom de Pomerol des vieux portos ».

Fonseca 2011

Fonseca 2011

La maison Fonseca Guimaraens est inégalable en matière de tradition : les vins y sont produits par la même famille depuis les origines de sa fondation. En 1822 un marchand prospère, Manoel Pedro Guimaraens rachète le vieil établissement de Fonseca et une des conditions majeures de l’acte de vente est le maintien du nom Fonseca pour la marque. Six générations plus tard, malgré une fuite rocambolesque, en 1834 et vers l’Angleterre, d’un Guimaraens caché dans un tonneau de porto ; la société conserve ce nom de Fonseca et s’est révélée prématurément très novatrice en produisant à partir de ses propres vignobles.

Fonseca : le cellier des Vintage

Fonseca : le cellier des Vintage

L’exubérance et la richesse des vins Fonseca font que ceux-ci sont immédiatement plébiscités par le consommateur. On retient surtout cette maison pour ses vintage aux couleurs divinement ambrées.

Le plus de Fonseca : de vieux vins dont le Vintage 2011 : une robe noir intense virant au violet ; un nez de fruits noirs (myrtilles, framboises, mûres s’adoucissant au fur et à mesure) ; en bouche des tannins profonds et des arômes soutenus de fruits bien mûrs allant même sur le chocolat.

 

 

Taylor’s : le roi des LBV

Taylor's vintage 2011

Taylor’s vintage 2011

La longue saga de Taylor’s débute dès 1692 avec les Bearsley qui non seulement commercent le vin léger et aigrelet du Douro mais acquièrent un domaine viticole dès 1744, Lugar das Lages, qui appartient encore à l’entreprise.

Début XIX ème siècle c’est un certain Joseph Taylor qui joue un rôle majeur dans l’histoire de la maison, lui donnant d’abord son nom puis assurant la transition entre l’époque Bearsley et l’entrée en scène des Yeatman, famille dont les descendants tiennent encore les rênes de Taylor’s.

Au fil des années, Taylor’s a constitué une vaste réserve de vieux portos, élevés en fûts. C’est à partir de ces stocks qu’est assemblé le superbe Taylor Tawny 10 ans d’âge, moelleux et élégant. La robe est noire bleutée avec des arômes de mûres, de cassis et de violettes. En bouche, les notes de fruits s’allient à du boisé subtil de réglisse et de café noir.

 

Le plus de l’entité Taylor’s : sa grande réputation pour ses Late Bottled Vintage «vintage mise en bouteille tardivement» qui sont une réelle référence dans cette catégorie de porto. En règle générale, leurs robes sont foncées rubis et leur nez élégant et racé. Les arômes sont le plus souvent intenses sur le cassis et/ou la cerise avec des notes subtiles de réglisse et d’épices.

Les vignobles de la quinta de Vargellas

Les vignobles de la quinta de Vargellas

 

www.croftport.com

www.fonseca.pt

www.taylor.pt

Voir aussi l’article généraliste sur le porto : https://www.levasiondessens.com/porto-et-quintas-du-douro/

et l’article sur une quinta : https://www.levasiondessens.com/la-quinta-do-pessegueiro/

 

 

 

 

 

-->