L’arboretum des champagnes Gremillet

La jeune maison de champagne Gremillet a créé un arboretum en place de quelques vignes : un beau projet pour les générations à venir.

Idée inédite, saugrenue – dans une région où l’hectare est plutôt planté de vignes – que celle de l’arboretum de la maison Gremillet ?

Non, ce lieu est la passion d’un homme qui a créé sa maison de champagne de toutes pièces et qui entend par la création de cet espace dédié à Dame Nature laisser un témoignage aux générations futures dont ses 4 petits-enfants.

La famille Gremillet au complet

Dans l’Aube, sur la Côte des Bar, Gremillet n’est pas un domaine et une maison plus que centenaire. Il y a 40 ans Jean Michel Gremillet a laissé tomber son poste d’agent EDF pour se lancer dans celui de vigneron. Sa mère lui lègue 30 ares de vignes en 1978 ; aujourd’hui il peut s’enorgueillir de posséder après divers achats quelques 42 hectares de vignobles. Ses enfants et leurs conjoints travaillent tous chacun dans leur domaine à l’expansion de la maison. Après s’être intéressés au foncier, puis à l’outil de travail pour élaborer de bons vins ; ils entendent aujourd’hui communiquer et grandir en notoriété.

La fête après une vendange tardive

A ses débuts, Jean Michel Gremillet fait le choix de vendre sa production à l’étranger et sillonne la planète en proposant ses vins aux ambassades, alors que la plupart des maisons vont sur l’export quand le marché français est bien assis. De cette politique différente il tire une certaine et légitime fierté qui lui permet maintenant d’attaquer le marché français. En hommage à ses nombreux déplacements à l’étranger, il a créé cet arboretum en plantant autant de conifères que de pays où il a réussi à s’implanter.

Vue sur la cadole près des vignes

82 arbres, 45 espèces différentes d’orchidées : cet arboretum est dans la logique des fondateurs, dans les valeurs des Gremillet : aller toujours plus loin comme l’arbre qui grandit, poursuivre le développement de la maison pour les générations futures, proposer un havre de paix aux visiteurs.

Vue sur une partie de l’arboretum

Au delà de cette maison qui développe l’oenotourisme avec entre autres des vendanges de nuit très conviviales (même si elles n’apportent aucun « plus » à la vinification selon la propre fille de la maison, Anne Gremillet) ; aller au domaine équivaut à tester les divers crus. Gremillet est principalement un territoire de Pinot Noir et le Brut signature est à 70 % Pinot Noir et 30 % Chardonnay ; là où le Millésimé est du 100 % Pinot Noir (32, 50 € la bouteille).

Et une coupe et ses fines bulles

Beaucoup d’élégance tant dans les flacons que les vins avec les cuvées Evidence et le rosé Extra Brut. En 100 % Pinot Noir, ce dernier laisse jaillir au palais les fruits rouges et se plaît à l’apéritif et sur les desserts fruités (38 €).

La cuvée Evidence est du 100 % Chardonnay et le résultat d’une fermentation malolactique de 3 semaines dans des fûts de vin ; d’où des notes de vanille, de réglisse, de biscuit et quelques touches de bois qui accompagneront parfaitement un plat principal noble tel que St Jacques ou volaille fermière (45 €).

Champagne Gremillet

10 110 Balnot sur Laignes

03 25 29 37 91

www.champagnegremillet.fr

-->