La Rochelle en 2 heures !

De passage entre deux destinations, arrêt rapide à La Rochelle pour une balade entre patrimoine incontournable et histoire de la ville.

Face à Oléron, Aix et Ré, La Rochelle (département Charente-Maritime) déploie la douceur radieuse de ses pierres blanches qui se reflète dans les eaux de son port.

Avant toute chose, visitez à pied la ville et ne cherchez pas à approcher du port en voiture. Extrêmement mal gérée, la circulation est quasi impossible au centre-ville et les rues sont en sens unique, réservées aux vélos : un imbroglio impossible et impensable pour les personnes âgées, handicapées ou avec beaucoup d’enfants leur interdisant l’accès en voiture.

La Rochelle très active pour la voile, ici 22 ème transat les Canaries La Martinique en attente du départ

En quelques dates

De La Rochelle on connaît les bribes d’Histoire : charte d’Aliénor d’Aquitaine en 1130, bastion du protestantisme en 1540, siège ordonné par le roi et exécuté par Richelieu en 1627, apogée fin XVII ème du commerce avec les Antilles, arrivée du chemin de fer en 1857, libération de la domination allemande en 1945, aménagement piétonnier du vieux port en 2015.

En quelques monuments incontournables

Les 3 tours gardiennes de la cité

Impossible de tout décrire, car une visite pédestre implique plus de 2 heures. Donc la sélection qui suit est celle des bâtiments qui m’ont le plus séduite.

Les 3 tours gardiennes de la cité

Elles constituent les portes d’entrée dans le port et étaient un passage obligé pour le commerce (vin, sel, fourrure, nègres).

D’un côté la tour Saint Nicolas, le verrou défensif et son donjon inattaquable symbole de la puissance rochelaise ; de l’autre la tour de la chaîne pour bloquer l’entrée des navires et en percevoir les droits et taxes de passage ; du dernier enfin la tour de la lanterne qui servait à la fois de phare et de prison royale puis militaire.

La plus impressionnante, la tour Saint Nicolas, patron des marins

Les tours Saint Nicolas (patron des marins) et de la chaîne remonteraient pour leur construction au XIV ème siècle et sur le front de mer, dressées face à l’Atlantique, elles forment en quelque sorte le symbole de La Rochelle et de son port. C’est en fin de journée quand le soleil se couche que les lumières sont les plus belles pour des vues sur la ville et l’océan.

A la tour de la lanterne, voir aussi les graffitis (plus de 600) laissés et gravés par les prisonniers durant 3 siècles de leur détention.

L’hôtel de ville

C’est sûrement un des plus beaux bâtiments de la ville et on ne peut en apercevoir que des bribes ; car un important incendie en juin 2013 a consumé combles, archives, charpente et salle des fêtes. L’agglomération a entrepris une restauration de grande envergure et quand cela sera fini cela sera assurément superbe, car l’enceinte gothique, la tour-beffroi de style gothique sont vraiment majestueuses.

A côté de l’hotel de ville en restauration les belles maisons à pans de bois où le bois est protégé par de l’ardoise

Fin des travaux prévue fin décembre 2019 et début 2020.

Détail de l’Hôtel de ville

Le cloître des dames blanches

C’est un havre de paix au cœur des rues animées de la ville qui est aujourd’hui un lieu d’exposition en été.

Le cloître des dames blanches devient un lieu d’exposition l’été

Auparavant des franciscains de l’ordre des Récollets s’installent à La Rochelle en 1629, y construisent un vaste couvent (église, cloître et déambulatoire….). La Révolution fait son travail de sape de toute velléité religieuse et le lieu est racheté par des protestants après la révolution pour en faire leur temple.

La grosse horloge

La tour de l’horloge, ‘séparation’ entre le port et la ville

Elle symbolise la séparation entre activités marines et portuaires et activités commerciales et citadines. Avec sa base très massive du XII ème siècle, c’est l’ancienne porte d’enceinte pour pénétrer dans la cité. Autrefois existaient deux portes, l’une pour les piétons, l’autre pour les attelages.

Mais en 1672 cette double entrée a été supprimée pour ne faire qu’une seule arcade.

 

Office de tourisme

2 quai Georges Simenon

Le Gabut

17 000 La Rochelle

05 46 41 14 18

www.larochelle-tourisme.com

 

 

 

Et un autre article sur La Rochelle

Plongez dans l’aquarium de La Rochelle

-->