La fête de la St Jean à Porto

S’il est un lieu où la nuit la plus longue de l’année se fête avec bonheur, c’est bien au Portugal, et plus spécialement à Porto.

 

 

Le patron de la ville de Porto est São João, ce qui explique peut-être la liesse qui inonde les rues du 23 au 24 juin pour une fête hors du commun.

À d’autres les défilés ou les bals… Ici, ce sont quelque 500 000 personnes (la ville n’en compte que la moitié, c’est dire si le folklore local attire du monde !) qui font le spectacle, tout à la fois acteurs et spectateurs. Le principe est des plus simples : muni d’un marteau en plastique, chacun tape sur la tête de quelqu’un et bien-sûr se fait taper dessus.

Des enfants aux adultes, tout le monde joue avec des marteaux en plastic

Des enfants aux adultes, tout le monde joue avec des marteaux en plastic

Incongru, choquant, infantile, grotesque ? Vous avez l’embarras du choix. Mais avant que vous ayez le temps de choisir l’adjectif qui convient le mieux à la découverte de cette étrange coutume, quelqu’un vous aura donné un coup de marteau sur le crâne et vous aura irrésistiblement donné l’envie d’en faire autant. Et pas forcément avec l’idée de le rendre, car porté par le flux joyeux et désordonné, vous avez beau vous retourner, vous ne savez pas qui vous a porté le coup couinant et chuintant du marteau à soufflets. Qu’à cela ne tienne, un autre crâne à portée de maillet fera l’affaire. Et c’est parti pour un drôle de délire qui unit jeunes et vieux, natifs et étrangers dans la même allégresse de se défouler en toute fraternité.

 

Ail, basilic et sardines grillées

Des bouquets d'ail en fleurs partout en vente dans les rues

Des bouquets d’ail en fleurs partout en vente dans les rues

 

Chacun communique ainsi, avec le sourire et parle la même langue : celle d’un jeu bon enfant qui perpétue la tradition originelle du solstice d’été ; au lieu des actuels marteaux en plastique, c’était de grandes fleurs d’ail mauves qui servaient à aguicher, taquiner, esquisser un début de flirt. On disait alors qu’une relation amoureuse entamée à la Saint-Jean était réputée durer toute la vie… Cette nuit-là, on peut encore acheter ces belles fleurs et les passer sous le nez des promeneurs… Ou bien offrir un pot de basilic porte-bonheur, orné d’un message d’amour, de chance, de santé ou d’amitié. Celui qui le reçoit doit le garder vivace le plus longtemps possible. La ville de Porto rime avec convivialité, laquelle se décline de multiples façons.

 

Au parfum du basilic et de l’ail, se mêlent les senteurs moins subtiles mais tout aussi alléchantes de la caldo verde (soupe au chou émincé), des tripes à la farine de maïs, des pains de la São João (brioches aux fruits secs et confits) et surtout des sardines grillées, véritable institution de la cuisine portugaise. Dès l’après-midi, toute la ville descend (à pied, toute circulation motorisée étant interdite) depuis la place stratégique Bathalha, vers le fleuve, grisée de fête et de musique (de nombreux orchestres donnent des concerts jusqu’à l’aube, dans les rues) et se masse tranquillement sur les deux rives du Douro en attendant (toujours armée de marteaux) 23 heures.

 

 

23 minutes sur le Douro

D'amicales jouxtes entre bateaux ont lieu

D’amicales jouxtes entre bateaux ont lieu

 

Beaucoup choisissent de traverser le pont Dom Luis I pour regarder le feu d’artifice depuis Vila Nova de Gaïa, sur fond du vieux Porto (le cœur historique est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996) et le flot des spectateurs fait réellement tanguer le pont, à se faire des frayeurs inutiles. Là aussi, c’est un jeu que d’aller sur le pont pour partager dans la foule une autre émotion dans la nuit. Jusqu’à l’heure du fameux feu d’artifice tant attendu. Et il le vaut bien : tiré depuis des bateaux au milieu du fleuve, l’explosion de gerbes étincelantes s’étend sur plusieurs centaines de mètres, tandis que l’arche du pont ruisselle d’une pluie d’or au son d’une musique sidérale. 23 minutes exactement de pure beauté pyrotechnique.

Plus de 20 minutes de feux d'artifice pour finir en beauté

Plus de 20 minutes de feux d’artifice pour finir en beauté

 

Évelyne Simonnet

 

 

Infos à l’Office du tourisme du Portugal

3 rue Noisiel

75116 Paris

www.portugal.org

 

A saisir le forfait St Jean de l’hôtel Intercontinental Porto Palacio das Cardosas. En plein cœur de ville cet ancien palais est l’endroit idéal pour être le témoin et l’acteur de la fête de la St Jean.

Forfait de la Saint-Jean (pour deux personnes) à l’InterContinental Porto : à partir de 241 euros pour une nuit et de 645 euros pour trois nuits, incluant hébergement en chambre double avec petit déjeuner, menu de fête spécial du 23 juin au restaurant Astoria et visite-dégustation dans une cave. Offre soumise à conditions.

réservations : icporto.reservations@ihg.com / +351 22 0035600

Façade de l'hôtel Intercontinental de Porto idéalement situé en centre ville pour profiter des festivités

Façade de l’hôtel Intercontinental de Porto idéalement situé en centre ville pour profiter des festivités

 

 

 

 

 

 

Post a Comment

-->
Show Buttons
Hide Buttons