Exposition : L’âge d’or de la peinture anglaise au Musée du Luxembourg

Au Musée du Luxembourg, belle expo que celle des œuvres de Reynolds à Turner au XVIII ème siècle, période faste de la peinture anglaise.

 

Joshua Reynolds, portraitiste à succès du 18 ème siècle ; Wiliam Turner, aquarelliste paysagiste ; Georges Stubbs, peintre animalier insurpassé dans le domaine du cheval ; George Morland, le débauché au style flamand ; Thomas Gainsborough, le portraitiste de l’aristocratie ; ect….

Le titre même de l’exposition, « l’âge d’or de la peinture anglaise », est fort bien choisi ; car les années 1760 marquent un tournant pour l’art britannique avec l’émergence de deux peintres ( Reynolds et Gainsborough ) dont la renommée et le talent vont dépasser le pays.

Lady Bate-Dudley de Thomas Gainsborough

Les deux artistes s’affrontent en quelque sorte, car le premier a des ambitions intellectuelles et la volonté de marquer l’histoire ; alors que le second peint avec aisance la seule instantanéité.

Au delà des portraits représentant la noblesse ou des personnages de haut rang dans la classe dirigeante, le thème qui m’a le plus touché est celui de la famille.

Miss Crewe de Joshua Reynolds

Si une certaine société de consommation plus individualiste commence à émerger en Grande Bretagne au 18 ème siècle ; on sent néanmoins l’importance de la famille à travers des portraits de groupes fortement inspirés d’ailleurs par l’art hollandais et flamand. Les personnages sont nullement figés ; mais vivent, bougent, s’activent de manière naturelle et spontanée. Les œuvres de Johan Zoffany, de Francis Wheatley, de George Romney, de Joseph Wright of Derby ressemblent à des instantanés de la vie familiale.

Intérieur d’une écurie de George Morland

Les paysages aussi ont un rôle majeur dans cet âge d’or ainsi que les animaux, le peuple britannique étant bien connu pour son amour des bêtes.

 

Musée du Luxembourg – Chefs d’œuvre de la Tate de Londres

19 rue de Vaugirard

75 006 Paris

Du 11 septembre 2019 au 16 février 2020

Couple de foxhounds de George Stubbs

2 Comments
  • Guillaume M
    Répondre 16 septembre 2019at16:29

    Magnifique, merci !

  • Trop drôle les vieilles de CV décoré avec du mimosa
    Répondre 16 septembre 2019at21:00

    Magnifique.
    On envie d’y aller.
    Merci pour cet article

Post a Comment