Du 12 au 14 avril 2019, le nouveau rendez-vous de St Jean de Beauregard

Depuis sa création en 1984, la Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard n’a cessé d’encourager les pépiniéristes et de les aider dans leur production et leur diffusion. Les exposants se sont toujours distingués par la diversité, la qualité et l’originalité des végétaux présentés. Parmi les anciens certains sont encore là mais beaucoup de « nouvelles pousses » sont venues les rejoindre avec un regard forcément novateur. Cela donne un ensemble dynamique et chaleureux qui fait de « Saint-Jean » une des meilleures manifestations françaises de ce type. Prochain rendez-vous donc les 12, 13 & 14 avril.

L’année 2019 sera dynamisée pour fêter les 35 ans de Saint-Jean par la présence de Patrick Blanc, parrain d’honneur, mondialement célèbre à la fois comme découvreur de plantes sur le terrain et comme l’inventeur du mur végétal. Cet événement fêtera donc l’amour des plantes et le partage d’une passion. On a peine à imaginer combien, en 35 ans, le paysage de nos jardins a pu changer. Nombre de végétaux, dont certains nous paraissent communs aujourd’hui, ont fait leur apparition au cours de cette période. Quelques-uns sont certes restés destinés aux amateurs avertis tandis que d’autres n’ont pas tenu les promesses qu’on espérait d’eux. Mais la plupart des nouveautés, souvent primées à Saint-Jean, ont définitivement modifié l’ordonnancement de nos massifs. Les hostas, les hellébores, les échinacées, les cornouillers sont ainsi passés de l’ombre au devant de la scène. Sans parler des graminées autrefois confidentielles et désormais incontournables. Nul doute que les horticulteurs et pépiniéristes présents à l’événement d’avril prochain déchargeront de leurs camions le meilleur de leur production, comme ils l’ont fait naguère avec le Choisya Sundance, le Rosier Pierre de Ronsard et l’Heuchera Caramel, best-sellers des années passées.

QUELQUES IDEES POUR RENOUVELER VOTRE PATRIMOINE 

Les petits marronniers de la pépinière Adeline

Le marronnier de l’arboretum Adeline

Pour tout un chacun, les marronniers (Aesculus) sont des arbres majestueux bordant nos avenues et les allées des parcs. C’est un peu court pour ce genre de plus d’une vingtaine d’espèces ! Certaines ne sont que de petits arbres ou des arbustes plus adaptés aux jardins de taille réduite. La collection de la pépinière Adeline dispose d’un bel éventail, souvent à floraison spectaculaire et à feuillage brillant. C’est le cas remarqué (voir photo) de l’Aesculus mutabilis induta qui forme un gros buisson rond à fleurs roses et de l’Aesculus neglecta ’Erythroblastos’ au somptueux feuillage crevette au printemps.

Cornus kousa ‘Miss Satomi’

Cornus kousa « Miss Satomi »

Les cornouillers de Chine ont tous des inflorescences munies de bractées blanches, parfois à pointes roses, et ‘Miss Satomi’ s’est faite remarquer par les siennes franchement rose soutenu et surtout de très longue durée.

Broussonetia papyrifera Golden Shadow présenté par la pépinière botanique de Cambremer

La beauté très verte de ce broussonettia papyryfera

Les mûriers à papier sont des petits arbres gracieux au feuillage caduc pittoresque, duveteux et peu exigeant sur le terrain. Remarquablement résistants à la sécheresse, ils sont appelés à un bel avenir en raison de notre réchauffement climatique. Le cultivar ‘Golden Shadow’ ajoute à toutes ces qualités une superbe couleur dorée de feuille, virant au vert acide en plein été et ne brûlant pas au soleil. Voici l’assurance d’une culture sans problème pour toute situation relativement bien drainée.

Hydrangea arborescens ‘Incrediball’

Succédant à l’Hydrangea arborescens ‘Annabelle’, déjà étonnant par la taille de ses fleurons, cette forme à têtes géantes blanches se tenant bien a fait sensation, tout comme la forme à fleurs roses nommée ‘Invincibelle ‘ plus légère et parue en même temps.

Hydrangea ‘Incrediball’

Les joubarbes de Stéphane Bellec

Les plantes grasses capables de supporter chaleur et sécheresse aussi bien que la rigueur de nos hivers ne sont pas légion. C’est l’occasion d’adopter les joubarbes (Sempervivum) irremplaçables en la matière. Leur gammes de tailles et coloris, habillés ou non de fils soyeux, est de plus en plus  vaste, variant du vert à l’argenté en passant par tous les roses et pourpres possibles. La pépinière Bellec en présente plus de mille sortes au nombre desquelles figure Sempervivum calcareum ‘Benz’ (photo) aux grandes rosettes serrées, bleutées et à pointe légèrement rouge.

Les sempervivum de la pépinière Bellec

EVENEMENTS & ANIMATIONS

Durant les trois journées de Saint-Jean et afin de procurer une animation, il y aura les baptêmes de l’Iris ‘Vicomtesse de Curel’, une création de Richard Cayeux et du Narcisse ‘Ice Dream’ création de Gentiaan Bulborum. Des dégustations de confitures, gelées et pâtes de fruits seront proposées sur le stand de www.jardins-en-marche.fr ainsi que des visites guidées du potager fleuri à la française.

CONFERENCES

par Patrick Blanc pour « 45 ans de découvertes botanique dans le monde »

par Sébastien Guillet pour « Les yuccas rustiques »

par Xavier Mathias pour « Faites pousser et dégustez vos protéines »

par Yves Darricau pour « Planter des arbres pour les abeilles ».

Photos du Domaine de St Jean de Beauregard

Texte : Georges Lévêque

 

Share Button
No Comments

Post a Comment