Découverte de 5 tablettes de chocolats : Guy Roux, Petits Carreaux de Paris, Edwart, Monsieur Txokola et La Maison du Chocolat

Cinq dernières marques de chocolat qui m’ont vraiment séduite : Petits Carreaux de Paris, Edwart, Monsieur Txokola et la Maison du Chocolat.

A vous de les essayer aussi !

Inconditionnels du chocolat, les Français sont les 5 ème plus gros consommateurs au monde avec un marché de 378 850 tonnes pour un CA de 3 280 millions d’euros.

Chaque habitant consomme + de 7 kgs de chocolat par an ; d’om l’intérêt de partir à la découverte de saveurs nouvelles, inédites, traditionnelles ou d’antan.

La tablette au lait de Guy Roux

Au gré de mes promenades, de mes courses ; j’ai essayé différentes nouvelles marques et ces 4 là m’ont séduite, chacune dans leur spécificité.

Guy Roux

Certaines personnes ne peuvent accéder au plaisir du chocolat ; diabétiques, personnes sous chimio, sportifs, allergiques au gluten. ; d’où l’idée d’un maître chocolatier et champion du monde, Guy Roux, de créer toute une gamme de chocolats sans sucres ajoutés sans pour autant oublier la gourmandise.

Amandines, tablettes, bonbons au chocolat, pâtes à tartiner, praliné, mendiants : tout les produits cacaotés sont travaillés avec du maltilol (polyol végétal à la saveur douce), un composant bien plus sain que le saccharose, car il préserve l’équilibre pondéral, la minéralisation des dents, la stabilité glycémique.

4, 95 € la tablette grand cru et 5, 95 € la fourrée praliné ; www.chocolatsanssucres.com

 

Petits Carreaux de Paris

Belle découverte d’une X ième marque de chocolat qui signe un des particularismes de notre capitale, le carreau de faïence Belle Epoque d’Hector Guimard qui est « le » carrelage du métro parisien avec sa tablette et son emballage en forme de carreau.

Les carreaux Belle Epoque du métro parisien (Guimard) en guise de moule

Mais aux côtés du packaging il y a aussi un grand et bon chocolat travaillé par Jacques Bockel dont la chocolaterie est installée en Alsace.

Alors si vous avez envie de croquer un petit bout de Paris, il sera au lait-caramel, noir ivoirien à 65 %, noir équatorien à 71 %, noir ougandais à 80 %, ect….

Coup de cœur pour le noir gingembre piment d’Espelette à mi chemin dont la puissance du noir est contrebalancée par la force des épices sans pour autant emporter le palais. Etonnant et même d’une certaine douceur !

5, 60 € la tablette ; www.petitscarreauxdeparis.com

Tablette d’Edwart et emballage dessiné par le tatoueur Czaicki

Edwart

Une aventure humaine née en 2014 par une jeune chocolatier de 29 ans Edwin Yansané amoureux de la la ville lumière, de la mixologie et du tatouage !

Ainsi explore t’il des goûts étonnants qui lui valent des récompenses quand il fait des associations praliné curry de Madras. Etonnement qu’il poursuit avec du praliné cumin ou un noir graines de courges – citron confit.

A l’occasion du 9 ème salon mondial du tatouage qui s’est tenu en février 2019 à La Villette, il a créé une tablette de chocolat au lait Grand Cru de Tanzanie parsemée d’éclats de noisettes caramélisées dans un étui dessiné par le tatoueur Eddie Czaicki avec un tigre aussi plein de couleurs et haut en couleurs que sa tablette.

10 € ; dans les boutiques Rivoli et Marais et sur www.edwart.fr

 

Monsieur Txokola

Depuis 1660 et le mariage de Louis XIV avec Marie Thérèse, fille du roi d’Espagne Philippe IV, le pays basque et Bayonne sont une région et une ville de tradition ‘cacaotière’ ; d’où le souhait de Ronan Lagadec de remettre à l’honneur un savoir-faire ancestral.

Il fabrique son propre chocolat à partir de fèves sélectionnées : torréfaction, conchage, broyage recette avec ajout de sucre, de poudre de lait…. et confection des tablettes, de la pâte à tartiner, des bonbons de chocolat, ect…

Honneur aux origines basques du cacao avec Monsieur Txokola

Au final, chez Monsieur Txokola, la tablette ‘recette d’antan’ n’est pas autant broyée que dans d’autres marques artisanales. La texture est donc un peu granuleuse et le goût celui ancestral du cacao broyé comme à l’époque des Aztèques en partie retrouvé.

11 rue J Lafitte à Bayonne

La Maison du Chocolat

Je pourrais presque dire : je termine par la meilleure !! Assurément les nouvelles tablettes concoctées par Nicolas Cloiseau sont inouïes en goût et richesse de matières premières.

En effet, elles sont doubles avec deux couches et des inclusions de noisettes, amandes, noix de pécan, ect…

Tablettes bicouches et un peu démentes de La Maison du Chocolat

Ma préférence parmi les 6 va à la ‘passion vibrante’, une tablette bicouche au fruit de la passion avec un chocolat noir crêpe dentelle.

Désolée cependant de vous mettre l’eau à la bouche : j’ai pu les goûter en avant première et elles ne seront disponibles qu’en juin en boutique !

En les attendant, les oeufs « art premier » de Pâques avec des masques du Brésil, du Ghana et de Java sont, eux, bien arrivés et les frimousses rigolotes incitent à une dégustation primitive.

11 € les 2 tablettes ; www.lamaisonduchocolat.fr

 

Le masque brésilien de Pâques

 

 

 

 

 

 

Post a Comment

-->