Cotentin : quelques secrets dans « sa Manche »

Avec un petit goût de bout du monde, la presqu’île du Cotentin tient ses promesses de dépaysement : on n’y trouve ce que l’on attend pas : biscuits et magie ! !!

 

On n’y vient pas hasard et ce n’est pas une région que l’on traverse sur la route des vacances. Si Cherbourg et de sa Cité de Mer (avec un émouvant musée du Titanic et le fameux sous-marin Le Redoutable) n’ont pas de mal à attirer les visiteurs, pas plus que le cap de la Hague et le nez de Jobourg, il serait dommage de ne pas s’aventurer sur des terres plus secrètes où s’enracinent des gens qui ont quelque chose d’authentique à partager.

Des paysages sauvages à l'infini

Des paysages sauvages à l’infini

 

Une histoire de famille

 

Echoppes gourmandes à Sortosville en Beaumont

Echoppes gourmandes à Sortosville en Beaumont

Dans le conte des frères Grimm, Hansel et Gretel, perdus en forêt, découvrent une maison aux murs en pain d’épices et fenêtres en sucre. La même surprise alléchante vous attend à Sortosville-en-Beaumont (300 habitants, à 30 km de Cherbourg), en poussant la porte de la Maison du Biscuit. Sous cette humble dénomination s’abrite une suite colorée de petites échoppes accolées les unes aux autres reconstituant une ruelle sinueuse d’antan. A l’intérieur, le même souci d’aménagement aléatoire, où l’on déambule entre placettes, recoins douillets, salons de thé, et boutiques regorgeant de toutes sortes de gourmandises. Les gâteaux secs sont faits sur place depuis la création de la maison en 1903 par Paul Burnouf.

Quelques biscuits appétissants....

Quelques biscuits appétissants….

 

La fabrication familiale de biscuits normands sans aucun adjuvant se maintient avec 2 tonnes produites par jour. Mini financiers, doigts de dames, sablés diamants, langue de chat… tous à se pâmer. Aux biscuits maison, s’ajoutent des spécialités salées ou sucrées d’épicerie fine, une variété époustouflante de thés et de… whiskies. Connue dans la Manche et au-delà, la maison prend aussi les commande en ligne : www.maisondubiscuit.fr

 

 

Les magies du val de Saire

 

A la pointe Nord-Est de la péninsule, le val de Saire est un condensé d’espaces sauvages que traverse une petite route touristique entre deux petits ports charmants, Barfleur et Saint-Vasst-la-Hougue, berceau de l’huître normande, dont la dégustation s’impose évidemment. Prenez de la hauteur pour admirer à La Pernelle les tours Vauban (La Hougue et l’Ile Tatihou) inscrites au patrimoine de l’Unesco.

Se laisser envoûter par un magicien

Se laisser envoûter par un magicien

A Barfleur, laissez-vous berner par de… la magie ! L’illusionniste Jean Madd a quitté sa péniche parisienne pour réinstaller ses tréteaux dans son Cotentin natal. Marchand de rêves et d’illusions, en plus de ses spectacles permanents, il fait lui-même la visite de son musée : collections d’affiches, costumes, accessoires truqués, objets de divination… Un endroit hors du temps où l’accueil est aussi chaleureux que les tours de passe-passe sont plaisants (www.lesamuseurs.fr).

La pêche aux petits bateaux est omniprésente

La pêche aux petits bateaux est omniprésente

Pour se loger, une belle adresse sur la mer : l’hôtel des Isles à Barneville-Carteret (www.hoteldesisles.com)

Tous renseignements : www.cotentin-tourisme.com

Reportage d’Evelyne Simonnet, en avril 2014

 

 

No Comments

Post a Comment