C’est le temps des grillades !

Bœuf, canard, poulet : ces viandes là sont faites pour les grillades estivales. Quelques viandes et leurs accessoires pour un beau barbecue.

Bœuf et Charal

« On n’a pas fini de vous faire aimer la viande » : tel était le slogan de Charal en pleine crise de la vache folle.

Parfait pour les petits appétits, les petits pavés Charal

Face à la montée de la folie vegan, la filiale du groupe Bigard, Charal, déploie toute son énergie et sa créativité pour nous inciter à manger de la viande.

En effet nombreux sont les éleveurs qui depuis des années se remettent en question, investissent dans la sélection des meilleures bêtes et du matériel et proposent une viande de qualité.

Et voilà quelques groupuscules qui mettent à néant ces efforts. Qu’ils bouffent leur quinoa et leurs graines et nous laissent être viandard, qualificatif que je revendique !

Sous l’appellation bœuf, on consomme la viande de divers bovins avec une législation qui mentionne pour les consommateurs 3 points : l’origine, la catégorie (âge, sexe), le type de race. Et face aux génisses (femelle n’ayant jamais vélé abattue entre 24 et 36 mois), aux vaches adultes (femelle de plus de 5 ans ayant vélé) ; c’est le bœuf (mâle castré de plus de 2 ans abattu entre 24 et 30 mois) que l’on consomme le plus souvent.

Les principales races à viande sont la Charolaise, Limousine, salers, Blonde d’Aquitaine, Rouge des prés, Blanc-bleu, Aubrac, Parthenaise…. alors que les races laitières sont la Prim’Holstein, Normande, Montbéliarde, Abondance….

Si vous achetez en boucherie pensez à regarder les Label Rouge, le classement IGP pour une qualité top.

Pavé de boeuf aux légumes

Bien venue à Charal qui propose pour les beaux jours 2 innovations majeures : les aides culinaires cuisson facile avec des petits pavés (idéal pour les enfants), de fines pièces de bœuf calibrées pour la poêle, la plancha, le wok… et la gamme ’à table’, des viandes de bœuf pour une clientèle pressée, car le pavé de boeuf est accompagné de légumes.

Env. 4, 80 € pour les aides culinaires ; 5, 70 € pour ‘à table’ ; en gms.

A ces produits s’ajoutent d’autres recettes plus ou moins brutes : le tartare et sa sauce bio (4, 20 €), le burger de caractère (3, 20 €), le kebab (3, 40 €).

 

 

Poulet et Le Gaulois

Fines tranches Le Gaulois

Viande blanche peu calorique, le poulet compte pour 100 g 30 g de protéines, 5 g de lipides, 1, 5 g d’acides gras insaturés ; donc moins de 1 g de cholestérol.

Riche en minéraux, le poulet contient du phosphore, du zinc, du sélénium, du magnésium, du cuivre, des vitamines du groupe B.

La marque Le Gaulois propose de fines tranches de poulet ; mais attention au barbecue : c’est une viande qui se dessèche plus vite. Alors pensez à la badigeonner d’huiles, d’aromates.

Les « Tendresfines » de poulet se prêtent à de nombreuses manières de cuire et diverses recettes.

Les 6 tranches, soit env. 195 g, 3, 50 € ; en gms.

 

Le canard en magret et Labeyrie

Magret de canard

On ne mange pas assez de canard alors que cette viande là est très riche en fer et en vitamines B 12 avec un apport calorique faible de 190 Kcal pour 100 g. En fait le magret est pauvre en graisses saturées, mais riche en protéines et en graisses mono-insaturées.

Exit le confit plus propice à l’hiver ; pensez au magret qui se prête à de nombreuses recettes et de nombreux modes de cuisson : barbecue, plancha, poêle, four, wok.

Assurément le barbecue est idéal pour cuire un magret, car vous posez celui-ci sur la peau (du bon gras néanmoins) et la cuisson ne se dessèchera pas tout en étant cuit à votre convenance : rosé, saignant, à point, juste grillé ou très cuit.

Magret Labeyrie

Chez Labeyrie, on s’y connaît en préparation à partir du canard et la marque propose des magrets nature ou marinés.

A partir de 18, 30 € le kg ; en grandes surfaces.

 

 

 

 

Et quelques accessoires indispensables

Allez chez Jardiland pour trouver ‘votre’ barbecue : du simple seau-barbecue à 29, 90 € à la plancha en passant par le barbecue électrique Weber à 369 € ou le barbecue à gaz Campingaz à 449, 95 € ; tous les prix existent et surtout le choix énergétique ( charbon, gaz, électricité … )

Les différents barbecues Jardiland

Le seul souci du barbecue est le potentiel danger qu’il représente, en particulier pour les petits (en aucun cas ne les laisser s’approcher), car le risque d’éclaboussures, de brûlures existe et est loin d’être anodin !

Pensez au kit de barbecues avec les pince, spatule, fourchette, pique, gant, manique …

Référence dans l’univers de la cuisine, la marque Mastrad qui fête ses 25 ans cette année propose toute une série d’ustensiles. Silicone, acier, fibre aramide, polyester : toutes les matières résistant au flammes existent à l’image du gant spécial barbecue à 15 € ; www.mastrad-paris.fr

 

Certains visuels du Cifog P. Asset

-->