Camargue : terre de riz… non, des riz !

ambiance-riz 1

Riz pilaf, riz pour risotto, riz pour paëlla, riz pour sushi, nasi goreng, riz créole, riz pour dessert ; le riz est, outre certains particularismes nationaux, l’aliment de base pour toute la planète après le blé. Si cette plante est originaire d’Asie, elle s’est parfaitement acclimatée au climat et au terroir de la Camargue et y est abondamment cultivée.

Une garantie historique

La plus ancienne céréale est bien le riz puisqu’elle est cultivée depuis plus de 9 000 ans. Mais elle ne fait son apparition en France, dans le sud, qu’au Moyen Age où elle était utilisée pour la préparation du blanc manger. Mais la date clé du début de sa culture est 1 593 avec l’ordonnance d’Henri IV qui ordonne sur les conseils de Sully la culture du riz en Camargue. Le XIX ème siècle marque l’essor du riz dans la région car les rizières permettent d’absorber les crues du Rhône dont on commence l’endiguement et de désaliniser les sols. La seconde guerre mondiale donne un formidable coup de fouet à la production, les transports maritimes étant arrêtés et la pénurie alimentaire généralisée. Le Plan Marshall permet la réalisation de travaux d’aménagement : nivellement des terres, construction de canaux de drainage, de stations de pompage et de silos à grains……En juin 2 000, l’IGP est obtenue et les riziculteurs camarguais sont les premiers producteurs de céréales à obtenir ce label.

Blanc, le riz le plus consommé

Blanc, le riz le plus consommé

Un terroir légitimé

Située entre les deux bras du Rhône et la Méditerranée, la Camargue est par excellence une terre de riz et cette production est devenue aux côtés des taureaux, des flamants roses, des chevaux et du sel un des points emblématiques du pays.

La culture du riz nécessite beaucoup d’eau, de soleil et chaleur ainsi qu’une excellente luminosité (la Plaine du Pô sujette aux brouillards n’en bénéficie pas autant). Le riz aime la chaleur dans la constance et les nuits ne doivent pas descendre en dessous de 13 ° environ pour qu’il pousse bien pendant les quelques 120 jours de sa culture, d’avril-mai à septembre-octobre.

Avec un mistral bien présent qui lui apporte du caractère, le riz de Camargue produit à 120 000 tonnes par an assure 30 % de la consommation annuelle française et 98 % de la production nationale. Quelques 600 variétés sont travaillées sur le sol français mais seule une quarantaine est réellement produite. Malgré cette belle exclusivité, le riz arrive en France après les pommes de terre (env. 55 %) et les pâtes (env. 30 %) dans notre alimentation basique de féculents. Certes la consommation française a triplé en 30 ans. Néanmoins, les Français avec 4, 5 à 5 kgs consommés par an et par personne sont loin derrière les plus gros consommateurs, les Birmans avec 160 à 200 kgs), les Malgaches avec 135 kgs et les Chinois 110 kgs.

On a enlevé la première enveloppe du riz complet dit cargo

On a enlevé la première enveloppe du riz complet dit cargo

Des grains de caractère

On peut évoquer le riz camarguais selon diverses thématiques : transformation ou physique. Le riz à l’état brut est appelé paddy et il est inutilisable car il n’a pas subi les transformations nécessaires à sa consommation. Le riz cargo, brun ou complet s’est vu ôter sa première enveloppe. Beige il doit être cuit longtemps mais a un goût noisette céréales soutenu. Au riz blanchi dit nature, on a enlevé sa seconde enveloppe en le polissant plus ou moins. S’il subit une opération le rendant plus ferme et surtout bien moins collant, on dit le riz être étuvé. Par ce process, ce dernier perd beaucoup de son goût et de ses qualités nutritives.

Il est possible aussi d’évoquer les riz par leur physique. Les longs accompagnent tous les plats en sauce. Les riz ronds conviennent aux desserts et aux risottos. Les espagnols utilisent du riz médium pour leur paëlla. Les riz très longs sont le plus souvent des riz parfumés type Basmati et thaï.Très nutritifs, les riz complets de couleur peuvent être rouges, bruns ou noirs et ceux là nécessitent une longue cuisson.

L’IGP, synonyme de qualité

Obtenue en 2 000, l’indication géographique protégée est une garantie pour vous de savoir-faire des riziculteurs, de traçabilité et de qualité du produit. Attention : tous les riz de Camargue ne sont pas certifiés, seuls 15 % environ ont obtenu le label bleu et jaune à chercher sur les emballages. C’est important de chercher ce sigle, car certaines marques distributeurs affichent « riz de Camargue » sans le logo et par là même les riz sont des mélanges avec un peu de riz camarguais.

Dans la famille des riz colorés, le riz rouge est "rare"

Dans la famille des riz colorés, le riz rouge est « rare »

Des attraits nutritionnels incontestés

Vitamines B et E, fibres, sels minéraux, acides gras et antioxydants sont les principaux atouts du riz bien sûr connu pour son fort apport glucidique lié à la présence d’amidon. Préférez le riz complet plus intéressant sur le plan nutritif que le blanc. Enfin, peu de personnes, hormis les intolérants, savent que le riz est exempt de gluten.

Prisé par les empereurs chinois, le riz noir joue dans la cour des grandes tables de restaurateurs

Prisé par les empereurs chinois, le riz noir joue dans la cour des grandes tables de restaurateurs

Où trouver du riz de Camargue IGP ?

Sachez reconnaître la bonne filière par l’apposition du logo IGP et les marques qui l’ont sélectionné. En grande distribution, Taureau Ailé est la marque leader. Lustucru, Canavere et Grand Badon proposent aussi certains riz camarguais, de même que la plupart des grandes enseignes (Carrefour, Intermarché, Leclerc…. ) sous leur marque distributeur la plupart du temps lorsque celle-ci offre des références liées au terroir. Ces marques distributeurs vendent 55 % du riz de Camargue.

Seuls 6% du riz de Camargue est bio et les 3 marques principales que vous trouverez dans les enseignes bios sont Markal, Bongran, Priméal.

Chaque variété de riz a des qualités nutritives différentes

Chaque variété de riz a des qualités nutritives différentes

 

2 Comments
  • de feydeau
    Répondre 25 septembre 2013at13:54

    Je découvre votre blog qui est excellent! J’apprécie particulièrement cet article sur le riz de Camargue…rouge! De vrais souvenirs de vacances familiales aux saintes Maries de la Mer pour moi!!

  • emballages plastique
    Répondre 8 juin 2018at15:27

    Intéressant merci pour ton article

Post a Comment