Bulles de rosé pour prolonger l’été en effervescence

chardonnay

Fini le rosé estival…… Echangez le pour un autre « pink wine » mais à bulles. Couleur tendance et « modeuse », le rosé pointe le bout de son nez partout ; normal qu’il ait renoué avec la Champagne. Avant d’en boire, quelques questions que vous vous posez peut-être.

 

Quid de son élaboration ?

 

Le Champagne rosé est issu d’un mélange de vins rouges et de vins blancs. A priori peu coûteux, qualitatif et accessible à tous ; l’opération est séduisante pour tout vigneron et toute maison de champagne. Mais attention, de bons vins rouges sont nécessaires pour élaborer un bon champagne rosé ; or la Champagne produit suffisamment de vins blancs qualitatifs (liés aux cépages, aux sols), mais pas assez de bons vins rouges. Seules certaines communes dont Ambonnay, Bouzy et Ay ont des rouges très qualitatifs.

Finale fruitée après un nez cassis framboise cerise pour Feuillatte

Finale fruitée après un nez cassis framboise cerise pour Feuillatte

 

 

Rosé de saignée : késako ?

 

 

Certaines maisons élaborent un rosé dit de saignée : il s’agit d’une macération courte de 8 à 12 heures des jus avec les peaux des raisins rouges. La difficulté réside dans la couleur qui résulte du temps de macération et l’équilibre à respecter entre le vin à élaborer et la tendance d’achat sur des teintes pâles plutôt que soutenues. Comme dans le rosé, certains roses sont plus à la mode que d’autres !!! Produire un rosé de saignée est donc difficile et nécessite un réel savoir-faire.

Les fines bulles du Rosé Brut Premier Cru du champagne de vigneron Paul Goerg

Les fines bulles du Rosé Brut Premier Cru du champagne de vigneron Paul Goerg

 

 

Rosé : innovation ou vieille mode ?

 

 

Certes le champagne rosé a fait un come-back très remarqué ces dernières années. Mais il n’est en rien un produit nouveau : la célèbre Veuve Clicquot en proposait déjà un vers 1805. On doit en fait sa réintroduction à la maison Billecart-Salmon qui a incité les restaurants à le faire figurer à nouveau sur leur carte des vins à la fin du siècle dernier. Cette maison là et d’autres comme Ruinart, Veuve Clicquot sont considérés comme maître en la matière.

 

 

Plus féminin et plus cher ?

 

 

 Si on parle marketing, le rosé a été bien vendu aux femmes à cause de sa belle couleur, de sa moindre vinosité, de sa nature très fruits rouges. Mais aux dires de la maison Billecart-Salmon, les hommes en sont les premiers buveurs et la clientèle est plus axée sur les jeunes que sur les sexagénaires plus portés sur les bulles classiques. Côté prix, oui, le champagne rosé est plus cher de 15 % en moyenne que le classique ; alors que son élaboration ne coûte pas plus chère. Voilà donc un coquet profit commercial supplémentaire pour les maisons de champagne !

 

 

Notre choix pour septembre

Avec ou sans coffret, les flacons Ruinart sont d'inspiration Grand Siècle

Avec ou sans coffret, les flacons Ruinart sont d’inspiration Grand Siècle

 

 

Vous pouvez opter pour de grands noms, lesquels proposent souvent des millésimes, ou aller sur les Champagnes de Vignerons qui font depuis quelques années un travail remarquable de montée en gamme.

 

 

Billecart-Salmon pour son brut rosé « de base » à 58 € et son millésime de garde la cuvée Elisabeth Salmon 2002 à 180 €.

 

 

Nicolas Feuillatte pour son brut rosé classique et son millésime Palmes d’Or Rosé Vintage 2005 à 100 €.

 

 

Paul Goerg sur la Côte des Blancs pour son rosé Brut Premier Cru (Chardonnay à 85 % et 30 % de vins de réserve), à 34 €.

 

 

Lenoble pour son rosé terroirs axé sur le Chardonnay et des notes framboise, 38 €.

 

 

Intéressante bouteille chez Legouge-Copin, un producteur de la Vallée de la Marne qui propose un Brut Rosé de saignée vraiment réussi à 50 % Meunier et 50 % Pinot Noir (22, 50 €).

 

 

Réplique d’un flacon d’inspiration XVIII ème siècle pour R de Ruinart, maison où le Chardonnay domine, (66 € env.).

Billecart-Salmon, la maison qui a relancé vers 1995 le champagne rosé

Billecart-Salmon, la maison qui a relancé vers 1995 le champagne rosé

 

-->