Vano, Brigitte Cruciani : deux créateurs de bijoux uniques en Meuse

 

De passage post-confinement en Meuse pour quelques jours de vacances, j’ai pu rencontrer  Vano (L’écrin du Temps by Vano) et Brigitte Cruciani (Bi2), deux créateurs de bijoux.

La réalisation de pièces uniques et inédites dévoile imagination et créativité débordantes.

Vano comme un « écrin du temps » qui passe

Tableau mural avec mouvements incrustés

Dans une ruelle calme de Ligny-en-Barrois, ville proche de Bar le Duc, je découvre une drôle de boutique entre brocante, bijouterie, artisanat autour du bois. L’ensemble totalement hétéroclite me pousse bien sûr à frapper et bien m’a pris car j’y ai découvert un des 8 artistes présents dans ce magasin. Comme ses confrères, Vano donne une seconde vie à divers objets ; d’où cet ensemble biscornu de pièces artistiques.

Incrustation de mouvements dans du pommier pétrifié

Collier de Sylvain Vano en réutilisant un mouvement de montre

Son univers me dit-il est « le temps suspendu » à partir d’anciens mouvements de montres suisses et franc-comtoises ayant au moins 80 ans d’âge.

A partir d’un boîtier ancien, d’un mouvement horloger récupéré ; il conçoit et fabrique une lampe, un tableau ; mais surtout des bijoux tels que bagues, chevalières, boutons de manchette, sautoirs. Esprit art Déco, années 50, chaque pièce est unique et peut être réalisé sur-mesure. En souvenir du gousset de votre grand-père, vous aimeriez peut-être le transformer en objet d’art ou collier.

Aux côtés des bijoux, le mélange du bois brûlé, par exemple du pommier pétrifié, est superbe et d’une originalité folle.

Partenaire du musée du temps de Besançon, cet artiste a trouvé sa voie dans les matières nobles qu’il affectionne (l’argent, le cuir, le bois, le verre de Murano) et qu’il associe à d’authentiques mécanismes d’horlogerie.

Avec lui le temps n’est plus suspendu définitivement, puisque les objets détournés retrouvent une deuxième mais éternelle vie ; les bijoux se transmettant de génération en génération.

 

Bague autour de 70 €, chevalière à 100 €, bouton de manchette à 150 €, collier-sautoir de 150 à 300 €.

Pendentif et boutons de manchette

Atelier & show room sur visite : 43 rue du Général de Gaulle 55 50à Ligny-en-Barrois

voir la page Facebook de l’artiste : https://www.facebook.com/ecrindutemps/

Brigitte Cruciani ou le laiton serti de pierres fines

Comme le compagnon de sa vie travaillait le bijou, Brigitte Cruciani l’aidait de temps en temps au montage-assemblage des pièces.

Les bagues deux doigts de Brigitte Cruciani

Sertissage d’un oeil de tigre dans un bracelet

A son décès, elle décide de continuer son travail et s’attelle à créer des bijoux en laiton, laiton argenté et argent (bagues, torques en laiton).

Elle incruste des pierres fines dans la matière : cornaline, turquoise, lapis lazuli, pierre de lune, œil de tigre, onyx, améthyste, agate verte autour du laiton qui se patinant dévoile des reflets mordorés.

Sautoir autour de 115 € et plus ou moins cher selon la pierre

Et encore un collier

Bague dès 35 € en laiton et 105 € en argent massif

www.bijoux-b2.fr

www.tourisme-meuse.com

En ouverture d’article, visuel d’une pièce de Sylvain Vano

Un autre article sur l’artisanat en Meuse

La confiture de groseille épépinée à la plume d’oie ou le caviar de Bar-le-Duc

-->
Show Buttons
Hide Buttons