Poularde d’Auvergne aux épices douces et pommes caramélisées

Pour les fêtes une recette de poularde fermière d’Auvergne aux épices et pommes caramélisées et les vins qui l’accompagnent

Pour 6 personnes

Prep : 20 min Cuisson : 1h 30 temps total : 1h 50

 

Ingrédients :

– 1 Poularde Fermière d’Auvergne

– 4 pommes bien fermes.

– 4 poires bien fermes.

– 3 gousses d’ail

– 100 g de raisins secs blonds

– 10 abricots secs

– 3 cuillères à soupe de miel d’acacia

– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

– 1 cuillères à café de noix de muscade moulu

– 2 bâtons de cannelle ou 1 cuillère à café de cannelle moulue

– 2 étoiles de badiane

– 1 morceau de gingembre (environs 5 cm)

– 2 feuilles de Laurier

– 800 ml de fond de Volaille

– 1 verre de vieux rhum brun (environs 70 ml)

– Sel et poivre 5 baies

– 500 g de riz sauvage de Camargue

Déroulé :

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un bol, mélanger l’ensemble des épices (cannelle, laurier, badiane, gingembre haché, muscade) avec le miel d’acacias et l’huile d’olive.

Placer la poularde sur une surface de travail et badigeonner la poularde avec le mélange épices/miel sur toute sa surface. Badigeonner aussi l’intérieur de la volaille.

Placer la poularde dans un plat allant au four. Déposer dans le plat les bâtons de cannelle (si vous vous en êtes servis), les feuilles de laurier et les étoiles de badine qui vous ont servi pour le badigeonnage de la poularde.

Verser le fond de volaille et le verre de vieux rhum brun dans le plat.

Saler et poivrer.

Cuire au four pendant 1h30 en arrosant régulièrement la poularde avec le jus de cuisson.

20 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les morceaux de pommes et de poires, les abricots et les raisins secs dans le plat de cuisson. Attention à ne pas les écraser pour une jolie présentation.

Pendant ce temps, cuire le riz sauvage de Camargue selon les indications sur l’emballage.

Servir avec les fruits caramélisés et un riz sauvage de Camargue.

 

Quoi boire sur ce plat ?

A mon avis 2 vins potentiellement : un Cabernet d’Anjou Rosé, la Cuvée du Rossignol 2018 du Château La Varière qui associe les 2 cabernet (Franc et Sauvignon).

Le terrain argilo-graveleux donne des arômes acidulés et fruités (groseille-fraise-framboise) avec ce dernier fruit rouge en arôme dominant quand le vin est en bouche.

8, 90 €, vente directe www.chateaulavariere.fr et CHR.

Vue sur les vignobles du domaine Paul Blanck

On peut aussi servir un Gewurztraminer Altenbourg 2016 du Domaine Paul Blanck ; même s’il est peut-être un peu trop sec et pas assez moelleux.

18 € ; 03 89 78 23 56

 

 

-->