« La dernière saison » : le Cirque Plume s’envole pour de bon

Après 35 années de création, le Cirque Plume tire sa révérence dans le cadre d’une tournée qui se terminera fin 2020. Dans cet ultime spectacle, on retrouve avec bonheur et émotion le joyeux méli-mélo de prouesses circassiennes, tableaux poétiques et musique jouée en direct qui a fait la renommée de cette troupe franc-comtoise.

La dernière saison est le onzième opus de ces pionniers du « nouveau cirque », qui se joue sans animaux. Le spectacle « traverse les saisons, comme on traverse les âges », souligne Bernard Kudlak, directeur artistique et cofondateur de la compagnie.

Le titre s’entend donc d’abord au sens premier du terme : le passage d’une saison à une autre. On voit défiler l’automne et ses feuilles qui tombent du ciel, l’hiver et sa neige virevoltante, le printemps, l’été… Les tableaux ravissent par leur beauté plastique et le spectateur plonge avec délice dans cette ode à la nature.

Côté circassien, les cinq acrobates (4 filles, 1 garçon), portés par la musique originale de Benoit Schick, ont chacun droit à leur solo. Et c’est peu dire qu’ils impressionnent tous par leur art parfaitement maîtrisé. Le numéro de Jennifer Cohen à l’anneau aérien, en début de spectacle, fait partie des moments envoûtants que distille le spectacle pendant 1h50. Amanda Righetti au mât chinois figure aussi parmi nos coups de cœur, ainsi que Hichem Serir Abdallah, qui danse sur l’eau ou jongle avec les plumes avec la même légèreté magique.

La dernière saison saisit aussi le temps qui passe et transforme les corps. Parmi les moments de clownerie qui jalonnent le spectacle, il y a un concours de bedaine. Les comédiens, vieux de la vieille, jouent avec ce qu’ils sont. Le talent comique des musiciens multi-instrumentistes est également mis à contribution.

Plusieurs compagnons de la première heure sont sur scène, notamment Pierre Kudlak, le frère de Bernard, qui incarne le père Fouettard, et Cyril Casmèze, qui imite le gorille à la perfection.

« Salut et fraternité », lance Pierre Kudlak à la fin du spectacle, poétique de bout en bout. « Salut et merci », lui répondons-nous en chœur.

S.D.
Crédit photo : © Yves Petit

Écriture, mise en scène, scénographie et direction artistique :
Bernard Kudlak
Composition, arrangements et direction musicale :
Benoit Schick
Création costumes :
Nadia Genez
Création lumière :
Fabrice Crouzet
Création son :
Jean-François Monnier

Les dernières représentations en Ile-de-France, c’était à Saint-Quentin-en-Yvelines. Pour avoir la chance de dire au-revoir au Cirque Plume, il faudra aller à :

Du 7 au 21 décembre 2019
Clermont-Ferrand, France (63)
La Comédie, scène nationale

Du 24 janvier 2020 au 9 février 2020
Marseille, France (13)
Cepac Silo

Du 13 au 29 mars 2020
Caen, France (14)
Théâtre de Caen

Du 14 avril 2020 au 9 mai 2020
Illkirch-Graffenstaden, France (67)
L’Illiade

Du 26 mai 2020 au 6 juin 2020
Elbeuf, France (76)
Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Du 4 au 29 août 2020
Arc et Senans, France (25)
Saline Royale

Du 14 octobre 2020 au 6 décembre 2020
Besançon, France (25)

-->