La Brasserie Paul à Rouen

Une adresse mythique de la ville sur la place de la cathédrale.

En juin dernier, la beauté des voiliers anciens de l’Armada de Rouen m’a conduit à tester une table mythique de la « ville-procès » de Jeanne d’Arc.

Les quais étaient noirs de monde pendant la semaine où il était possible d’admirer et de monter à bord des gallions de l’ancien temps. Autant dire que j’ai eu de la chance de pouvoir trouver une table à la Brasserie Paul, l’adresse rouennaise depuis 1898.

Façade extérieure

L’établissement est mythique, gourmand certes mais en aucun cas étoilé. Idéalement située sur la place de la cathédrale chère à Monet qui la peinte sous toutes ses coutures, la brasserie est « the place to be » comme disent nos amis outre-Manche. La décoration y est traditionnelle comme dans toutes les brasseries. Ici, des murs recouverts d’affiches publicitaires en remplacement des « glaces écaillées et des banquettes en moleskine » dont parle Simone de Beauvoir dans un de ses ouvrages en évoquant son déjeuner à la Brasserie Paul.

En effet, le lieu est intéressant dans la mesure où il a été le repaire de toute une intelligentsia littéraire. Nombreux ont été les clients ou écrivains célèbres qui sont venus gratter ici quelques copies en sirotant un jus de pomme ou engloutissant un camembert : Guillaume Apollinaire, Marcel Ducamp, Simone de Beauvoir venant discuter avec Sartre, Laurent Fabius et bien sûr Philippe Delerm qui évoque le restaurant dans son livre ’Rouen’.

Sole normande

Dans votre assiette du grand classique avec des croques (11, 90 €), l’œuf mayo (5, 90 €), le chausson Mme Paul (pommes camembert sauce camembert sous un beau feuilletage à 7, 90 €), la rosette du gros Raymond (7, 90 €), la salade Petit Riche Rouennais aux copeaux de foie gras et magret de canard à 10, 90 €).

Pour le plat principal, la tradition est encore omniprésente : steak tartare classique ou à la pomme calva’ (12, 90 €), filet de bœuf béarnaise (21, 90 €), poulet sauce au cidre (13, 50 €), andouillette AAAAA sauce moutarde (14, 50 €).Laissez tomber les desserts et offrez-vous une assiette de fromages : la Normandie compte plusieurs AOC et spécificités : Livarot, Camembert, Pont l’Evêque, Neufchâtel. A 8, 90 € les 4 fromages il ne faut pas s’en priver !

Crumble aux pommes et glace caramel

Rien d’exceptionnel gastronomiquement parlant, mais du solide et le plaisir de s’asseoir là où de grands noms sont déjà venus s’attabler.

Brasserie Paul

1 place de la cathédrale

76 000 Rouen

02 35 71 86 07

-->