Kuniyoshi, l’éclectique

Une exposition sur l’artiste Kuniyoshi, roi de l’estampe japonaise et imagier ayant fortement influencé l’art du manga et du tatouage.

Cet art là nous est souvent méconnu, étranger par ses repères historiques et fantasmagoriques et pourtant quelle beauté, quelle finesse dans le trait, quel humour dans le dessein.

Des estampes pour conter les légendes guerrières

Des estampes pour conter les légendes guerrières

Kuniyoshi (1797 – 1861) est un contemporain d’Eugène Delacroix ; néanmoins il est demeuré moins connu qu’un Hokusai, qu’un Hiroshige ou qu’un Utamaro. Alors que le japonisme décoratif de la fin du 19 ème siècle faisait fureur en France, cet artiste là a été un peu tenu à l’écart car son œuvre était anticonformiste. Même s’il était admiré de Monet, des frères Goncourt et de Rodin, son style trop éclectique dérangeait peut-être.

Trop d’originalité ? Trop de violences dans certaines séries comme celles des monstres et des combattants ? Trop de caricatures ? Qui sait ? Et pourtant une très grande modernité se dégage de l’ensemble des œuvres. Et on peut aisément s’imaginer que bon nombre de créateurs de mangas se sont inspirés de ce style très exubérant.

L’exposition est découpée en 5 sections : légendes, guerriers et dragons – les grands acteurs du kabuki – les plaisirs d’Edo – paysages au bord de l’eau – jeux et caricatures.

Le macabre n'est pas loin ...

Le macabre n’est pas loin …

 

Aujourd’hui Kuniyoshi est considéré comme l’un des grands maîtres de l’ukiyo-e du 19 ème , « images du monde flottant » représentant le monde des plaisirs, la vie et les moeurs populaires de cette époque là, les portraits des acteurs célèbres.

On demeure fasciné par son étonnante et admirable créativité, par la richesse de son répertoire iconographique.

L'influence pour le tatouage et les mangas est très nette

L’influence pour le tatouage et les mangas est très nette

Si vous êtes passionné par cet art, sachez que le catalogue de l’exposition est la 1 ère publication en français consacrée à cet artiste.

Un thé de la maison George Cannon exclusivement créé pour l'expo

Un thé de la maison George Cannon exclusivement créé pour l’expo

Aux amateurs de thé, une idée amusante et potentiellement une idée de cadeaux pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer sur cette exposition. Les Thés George Cannon ont à l’occasion de cette exposition imaginé un mélange très léger et subtil de thé : ils ont créé un thé vert Sencha avec quelques notes gourmandes de poire et de coing. A déguster et acheter à la boutique L’Essence du Thé au 12 rue Notre Dame des Champs dans le sixième ou sur place même mais pendant la seule durée de l’exposition. Voilà une manière comme une autre de se transposer dans un univers imaginaire !

15 € la boîte.

 

Kuniyoshi, le démon de l’estampe

Du 1 er octobre 2015 au 17 janvier 2016

Petit Palais

Avenue Winston Churchill

75008 Paris

Tél : 01 53 43 40 00

Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18 h

Fermé le lundi, nocturne le vendredi jusqu’à 21 h

Prix : 10 €

Crédit photos pour les visuels : Courtesy of Gallery Beniya

Une caricature : des oiseaux faisant commerce

Une caricature : des oiseaux faisant commerce

 

 

 

 

 

Post a Comment

-->
Show Buttons
Hide Buttons