« Cinematic » de Kyle Eastwood : le jazz fait son cinéma

Avec son nouvel album, le contrebassiste et bassiste américain célèbre en compagnie de son quintette le septième art. Le fils de Clint Eastwood nous offre ainsi un envoûtant voyage à travers dix thèmes de bandes originales de film, entre mélancolie et envolées rythmiques.

Il a hérité de son réalisateur de père deux passions : le jazz et le cinéma. Avec cet opus, Kyle Eastwood propose une relecture des BO qui l’ont marqué. On entendra avec plaisir Taxi Driver de Bernard Herrmann, la célébrissime mais néanmoins très fraîche Panthère rose d’Henry Mancini, Bullitt de Lalo Schifrin ou encore, soyons chauvins, Les Moulins de mon cœur de Michel Legrand, chanté sur l’album par la Française Camille Bertault. Un autre chanteur a participé au projet : Hugh Coltman, qui revisite Gran Torino, une des nombreuses musiques de film que Kyle a composées pour son père.

Avec ses acolytes l’excellent Quentin Collins à la trompette et au bugle, Brandon Allen au saxophone, Andrew McCormack au piano et Chris Higginbottom à la batterie, Kyle Eastwood réussit avec brio à faire « sonner jazz » des mélodies qui ne relèvent pas forcément de ce genre.

Kyle Eastwood présente actuellement son album sur scène dans le cadre d’une série de concerts. Prochaines dates en France : Landerneau le 28 novembre (Le Family), Lannion le 29 novembre (Le Carré Magique), Pont-l’Abbé le 30 novembre (Centre culturel Le Triskell), Aurray le 1er décembre (Centre culturel Athena), Fontainebleau le 5 décembre (Théâtre municipal de Fontainebleau), Sainte Maxime le 7 mars 2020 (Le Carré), Cenon le 20 mars 2020 (Le Rocher de Palmer), Saint Amand les Eaux le 3 avril 2020 (Théâtre de St Amand), Mirepoix le 12 avril 2020, (Salle Paul Dardie), Nice le 30 avril 2020 (Théâtre National De Nice), Longjumeau le 14 mai 2020 (Théâtre de Longjumeau), Creil le 17 mai 2020 (la Faïencerie Théâtre) .

S.D.

-->