Chagall le merveilleux

Courez à l’exposition Chagall de Bruxelles. La journaliste Catherine Vialle vous donne ses impressions sur cette grande rétrospective qui lui est consacrée.

Jusqu’à la fin du mois de juin, le 28, si vous êtes ou passez à Bruxelles, ne manquez pas cette exceptionnelle rétrospective de 200 œuvres venues du monde entier… où les toiles respirent au large, contrairement à la dernière exposition parisienne de Chagall (« Chagall entre Guerre et paix » en 2013 au musée du Luxembourg).

Quand le monde est rouge, noir....

Quand le monde est rouge, noir….

Cela en vaut la peine car ce très grand peintre qui a vécu presque cent ans aura fait preuve d’une quasi-constante créativité et d’un jaillissement poétique non-stop.

La tour Eiffel

La tour Eiffel

 

Belle preuve de liberté dans une période artistique allergique par principe à la figuration et l’allégorie.

 

Né en 1887 à Vitebsk alors russe, aujourd’hui biélorusse, dans une aimante et humble famille juive hassidique, vivant sa longue vie d’artiste tour à tour à Paris (il s’installe à la Ruche en 1912), dans sa Russie en pleine Révolution, à Berlin, en exil aux Etats-Unis, et, enfin serein, à Vence en Provence, il ne se départira jamais de sa merveilleuse imagerie colorée et en apesanteur.

L'anniversaire musée du MoMA

L’anniversaire musée du MoMA

 

Dans ses toiles si fidèles à ses joies et ses douleurs, les rabbins et les amoureux se baladent tête en bas dans le ciel au dessus des coupoles de Vitebsk, tout semble absurde, tout prend un sens. Il peint les vaches bleues, vertes ou jaunes : ce sont celles, menées à l’abattoir de Vaugirard, qu’il a entendu mugir au petit matin après une nuit de travail dans son atelier glacé de la Ruche.

La promenade

La promenade

Après lui avoir demandé d’illustrer les fables de la Fontaine, son marchand Vollard l’oriente vers la Bible, où son mysticisme se déploie, ainsi que dans ses crucifixions du temps de la folie nazie.

Un couple et Saint Paul

Un couple et Saint Paul

 

Le plus émouvant peut-être est cette ode constante au couple, celui qu’il a formé avec Bella sa muse et épouse, célébrée dans ses Mémoires («Son silence est le mien. Ses yeux les miens ») et dans des dizaines de toiles, jusque longtemps après la mort de la bien-aimée.

La crucifixion jaune

La crucifixion jaune

Chagall 1887 – 1985 rétrospective

Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique

3 rue de la Régence

1000 Bruxelles

T 32(0)2 508 32 11

Fine-arts-museum.be

Jusqu’au 28 juin 2015

Catherine Vialle

Marc Chagall à Paris en 1930

Marc Chagall à Paris en 1930

 

Crédit photos : Chagall ® Sabam Belgium 2015

 

 

Post a Comment

-->
Show Buttons
Hide Buttons