Aux journées de Chantilly, le choix des plantes « Sans-Souci »

Les Journées printanières 2019 des Plantes de Chantilly sont dédiés aux « Sans-Souci », ces plantes peu sensibles aux caprices de la météo pourvu qu’elles soient installées dans le sol qui leur convient.

Les aléas climatiques sont de plus en plus virulents, alors plus que jamais le client recherche des plantes capables de s’adapter à un climat variable et capricieux.

Entre les nouvelles introductions de plantes botaniques et l’enrichissement des gammes de variétés par les ‘obtenteurs’ conscients de devoir répondre à ces changements, l’engagement des Journées des Plantes de Chantilly s’inscrit dans cette évolution du jardin.

Le fuchsia Ville de Rocquencourt

Venus de France et de l’Europe toute entière, les pépiniéristes ont été sélectionnés pour leurs spécificités.

Pour chacune des plantes « Sans-Souci », le type de sol, l’exposition, la rusticité ont été étudiés afin de proposer une diversité botanique et variétale dont la production s’adapte à chaque région d’origine.

Parmi les ligneux, les aromatiques, les vivaces d’ornement, les rosiers, les épiphytes, j’ai donc sélectionné les plantes les plus courantes pour le jardinier débutant que vous êtes peut-être.

Le Fuchsia ‘Ville de Rocquencourt’

Le choix de Marcel Delhommeau

Pourquoi? L’ensemble des fuchsias est surtout planté en pleine terre.

Ses attraits? Ses fleurs, très lumineuses, sont parées de rose indien et de violet. Au jardin. Sa floraison d’avril aux gelées hivernales fait de cette variété un animateur « longue durée », il peut atteindre 2 m de hauteur; toutes les expositions lui conviennent. Très rustique et vivace, il résiste aux très basses températures. Il n’a pas besoin d’un entretien particulier et n’est pas sensible à la sécheresse.

 

 

 

Le Ginkgo biloba ‘Troll’

Le choix de la Pépinière Jean-Pierre Misson

Pourquoi? Magnifique mini arbre, il croît lentement pour atteindre 80 centimètres après 10 ans.

Les clématites Sucess

Ses attraits? Communément appelé « arbre aux mille écus » il serait apparu il y a 270 millions d’années et sa longévité et robustesse ont fait qu’il a survécu aux bombes atomiques d’Hiroshima. On admire son port étalé et compact, ses feuilles à la forme caractéristique des ginkgos, vert olive à bleu vert au printemps et jaune d’or à l’automne. Au jardin. Très rustique, il n’est sujet à aucune maladie fongique, il se développe sur la plupart des sols, pourvu qu’ils soient frais et bien drainés. Il aime le soleil et la mi-ombre et supporte parfaitement la pollution atmosphérique. Enfin, il est idéal pour les petits jardins et la culture en pot lui convient.

Le Rhododendron ‘Mme Masson’

Un rhodo blanc neige au coeur jaune, celui de Madame Masson

Le choix des Pépinières Kerfandol

Pourquoi? Il empêche les mauvaises herbes de pousser car son feuillage très dense ne laisse pas passer de lumière sous la plante.

Ses attraits? Variété ancienne au port érigé, dense et au feuillage allongé vert foncé. Très belles fleurs blanches avec une macule jaune qui forment un bouquet conique et dense en mai. Au jardin. Très rustique et très florifère, il sera planté en terre acide, à mi-ombre. Il supporte bien le soleil.

Les Clématites Success

Le choix des Pépinières Travers

Pourquoi? Des clématites obtenues par la pépinière et qui poussent quasiment toutes seules!

Ses attraits? Elles donnent 5 mois de fleurs sur toute leur hauteur. Au jardin. Elles ont besoin de soleil, elles se prêtent à la plantation en pleine terre, mais aussi en pot, en suspension, sur un treillage ou pour grimper le long des arbustes.

La Rose ‘Marie-Blanche Paillé’

Le choix des Roses André Ève

Pourquoi? Cette variété créée par Jérôme Rateau, responsable de la création variétale Roses André Ève, a été distinguée par le titre de « Plus belle rose de France 2017 », décerné au concours de roses de Lyon.

Ses attraits? Ses fleurs rose-soutenu sont très doubles et parfumées. Il bénéficie d’une très bonne remontée de floraison. Au jardin. Ses fleurs résistent bien à la pluie et leurs pétales tombent tout seuls à la fanaison.

Le Lupin arborescent

Le choix d’Hortiflor Bureau

Pourquoi? Rustique, il résiste au froid jusqu’à – 12 °C, il est peu gourmand en eau et répond merveilleusement aux critères des « Sans-Souci ».

Le lupin arborescent d’Hortiflor Bureau

Ses attraits? Très florifère et parfumé, il enchante le jardin par son abondante floraison de mai à juin; il se ressème tout seul. Au jardin. Il faut compter 1 m2 par plant. Le tailler après floraison en laissant quelques capsules de graines sur la tige pour qu’il se ressème.

Melissa officinalis ‘Altissima’ ou Mélisse orange

Le choix d’Arom’Antique

Pourquoi? Elle est très appréciée car elle permet de confectionner de délicieuses tisanes, son goût rehausse les salades de fruits et elle peut aromatiser les liqueurs. Elle est également recommandée pour ses vertus sédatives et digestives. Ses feuilles fraîches soulagent les douleurs dues aux piqûres d’insectes dont les guêpes et les abeilles.

La mélisse orange

Ses attraits? Son parfum très particulier d’orange. Au jardin. Peu commune mais à découvrir, c’est une vivace très rustique, de culture très simple, moins envahissante que la mélisse commune, donc plus facile à contenir.

La fougère aspidie à cils raides

Les fougères ‘Aspidie à cils raides’

Le choix de Les jardins d’écoute s’il pleut

Pourquoi? C’est l’une des fougères les plus endurantes qui, une fois installée, demande peu d’entretien et qui résiste sans broncher aux aléas climatiques.

Ses attraits? Grande fougère (1 m de hauteur), son rhizome est érigé, ses frondes persistantes sont vert clair, amples et finement découpées, dressées puis plus ouvertes en fin de saison. Au jardin. Elle se satisfait de tous les sols, très calcaires ou acides, secs ou frais, profonds ou non. Elle adore les situations en talus, pentes à l’ombre ou à la mi-ombre, en situation drainante. En période de disette d’eau, elle tient le choc par son énergie vivifiante stockée dans sa souche. Après une période de forte chaleur, trois gouttes d’eau et hop elle repart avec de nouvelles frondes et ceci jusqu’aux gelées.

Le Phalaenopsis orchidée papillon

Le choix de Vacherot & Lecoufle

Pourquoi? Il s’agit d’une famille d’orchidées extrêmement facile à vivre.

Ses attraits? La diversité des fleurs, des couleurs, des motifs mais aussi des formes et des volumes. Toutes les

orchidées de cette famille possèdent une longévité de floraison allant de 2 à 6 mois!

Au jardin. Pas au jardin, mais en pot, placée devant une fenêtre avec un bon ensoleillement en les protégeant en

été, par un voilage. Très facile à cultiver grâce à son pot transparent qui permet de lire la couleur des racines et

indique si la plante a soif ou non. Si les racines sont vertes comme les feuilles, tout va bien, si elles virent au vert de gris alors il est temps de l’arroser abondamment à l’eau claire, non calcaire, ou de tremper le pot dans l’eau durant 10 minutes.

Une variété d’orchidée de Vacherot – Lecoufle

Du 17 au 19 mai 2019 de 10 à 19 h

www.domainedechantilly.fr

visuels de JP Delagarde

Feuille de gingko biloba Troll des pépinières de JP Misson

De plus, au Domaine de Chaumont sur Loire, le Festival des Jardins vient d’ouvrir ses portes sur une thématique de rêve  » jardins de paradis ».

2 images révélant certains jardins

jusqu’au 3 novembre prochain

Visuels de E. Sander

No Comments

Post a Comment