Vapiano en produits de fêtes

Le temple de la pâte et du risotto s’encanaille avec des produits de luxe, en particulier de la truffe.

A saisir jusqu’au 13 janvier seulement.

233 restaurants dans 33 pays et aujourd’hui 27 en France et je reconnais bien humblement que je ne connaissais pas Vapiano !!! Pourtant cette enseigne, sans être hautement gastronomique, est bien sympathique et l’archétype même du lieu où aller entre amis ou en famille (nombreuse !) si on veut satisfaire tout le monde sans se ruiner.

A quelques pas (grève des transports oblige) des Champs-Elysées, me voilà donc partie rue Marbeuf avec plusieurs copains dans cette gigantesque antre de la cuisine italienne.

La salle est grande, haute de plafond avec des tables bien espacées

Sur deux étages et un patio, l’endroit est gigantesque et pourtant une certaine convivialité règne : grandes tables en chêne espacées, un olivier pour apaiser les esprits et de longs comptoirs où sous vos yeux seront préparées vos plats.

Des pâtes faites maison et mises en sachet chaque jour

Linguine, tagliatelle, penne, campanelle, spaghetti, fusilli : elles, les pâtes, sont toutes là bien rangées dans leur sac kraft. En effet, chaque matin, un « pastier » les prépare sur place et fait les découpes selon les diverses formes. A vous de choisir entre 8 variétés végan, 7 autres avec viande et 5 avec du poisson. Il en est de même pour les salades, les pizzas. Mais cette offre est plus classique à trouver à chaque coin de rue ; alors qu’autant de pâtes fraiches et de risottos parfumés, cela est moins courant. Et çà change des sempiternelles carbonara ou lasagne bolognese de toutes les pizzerias!

A l’entrée, on vous donne une carte qui ressemble à une CB et vous allez à chaque poste de cuisson, choisissez, regardez votre plat se préparer avant de le remporter à votre table. Très peu de personnel de service permet un prix sympa pour le client qui va à la fin de ses choix et de son repas payer tout ce qui a été enregistré sur la dite carte.

Pizza à la truffe

Pour les fêtes l’accent est mis sur des produits plus festifs : St Jacques, truffes.

Comme nous étions nombreux j’ai picoré dans les assiettes de tous : une burrata sur salade avec figues fraiches, une pizza à la truffe, un risotto aux St Jacques et des pasta al tartufo. Bien sûr les St Jacques ne sont pas les bonnes grosses normandes avec leur corail ; bien sûr la truffe n’est pas râpée sur votre risotto et c’est de la crème de truffe qui est utilisée. A moins de 15 € environ le plat (qui est réellement généreux) ; on ne peut pas demander le Pérou !

Risotto de St Jacques

Le salé tient franchement bien la route ; le sucré un peu moins (une bûche café marron un peu spongieuse et sans goût) ; mais certaines verrines avaient une meilleure tête !

Un verre de Montepulciano des Abbruzes à 5, 40 € ou un Lacryma Christi à 5, 80 € et l’addition ne s’envole pas trop !

On regarde la préparation de son plat devant les comptoirs

A noter que pour le 6 ème année consécutive, Vapiano reverse à la Fondation Perce-Neige de Lino Ventura à, 50 € sur chaque plat de cette édition limitée des fêtes. Une belle initiative en faveur de l’handicap.

Vapiano

36 Rue Marbeuf

75 008 Paris

Ouvert tous les jours

Pâtes et / ou risotto aux truffes : 14, 70 €

Risotto aux St Jacques : 16, 90 €

Pizza pecora 4 formaggi : 14, 50 €

Existe aussi en click & collect sur www.vapiano.fr

 

 

En ouverture d’article le visuel de la pizza pecora 4 formaggi

-->