Mulhouse en habits de fête

Plus qu’un marché de Noël alsacien, Mulhouse est la seule ville de l’Est à ajouter à la tradition et l’authenticité une originalité relative à son passé industriel, la création chaque année d’une étoffe dont elle se pare pendant 1 mois. Il vous reste encore 15 jours pour visiter Mulhouse en ses habits festifs.

Si vous êtes sur Paris, montez vite dans un Lyria : Mulhouse n’est qu’à 2 h 30 de train et elle est parée de ses plus beaux atours jusqu’au 27 décembre.

Certes il y a les nombreuses illuminations, symboles des marchés alsaciens, qui incitent le badaud à arpenter les rues commerçantes.

La fontaine de la place des Victoires toute décorée

Certes, la Fontaine de la Place des Victoires est mise en scène par la plasticienne Alexandra Weisbeck, avec force végétaux, boules de Noël, étoiles scintillantes et cannes multicolores. Certes nombreux sont les petits chalets en bois qui laissent échapper les odeurs fumantes de leurs marchandises : bredele, mauricette et bretzel, vin chaud et flammeküeche.

La boule de Noël 2018

Certes, les collectionneurs et plus spécialement les Alsaciens viennent acheter la boule 2018 de Mulhouse (7 €) qui chaque année possède un décor différent. Certes, il y a devant le temple St Etienne la grande roue qui, cette année, permet d’apprendre l’alsacien en repérant des mots sur les toits des chalets lesquels offrent une petite surprise à la descente.

habillage avec l’étoffe 2018 sur la place principale proche du temple St Etienne

Mais la particularité de Mulhouse est la création, depuis 28 ans maintenant, d’une étoffe valorisant l’épopée industrielle de la ville. Et cette étoffe, unique en France, est omniprésente sur tous les chalets, les immeubles et les objets environnants : 10 kms ont été tissés pour les décorations du marché !

Les lutins s’éparpillent dans les rues

Dans le Chalet de Noël, la création textile est à l’honneur avec des œuvres de plus de 30 stylistes : couturières, linge de maison, créatrices de vêtements, chapeaux, sacs et autres accessoires de mode.

Mais quel est ce tissu ? Après le bleu 2017, place à l’orange-safran 2018 de Marie-Jo Gebel. Depuis plus de 16 ans, c’est elle qui crée l’étoffe de Mulhouse, en s’inspirant des motifs cachemire apparus en leurs débuts vers 1810 dans les livres d’échantillons de Dolfus Mieg. Ce motif cachemire orange safrané est imprimé par plusieurs manufactures alsaciennes et se décline en tissu au mètre, en tabliers, nappes, serviettes et objets décoratifs (disponibles à la boutique aux étoffes de l’office de tourisme, place de la Réunion).

Pas de bonhomme de neige lors de ma venue mais divers bonhommes en bois

 

Marché de Noël de Mulhouse jusqu’au 27 décembre 2018

De grands sapins partout en coeur de ville

 

Toutes les infos pratiques sur www.noel-mulhouse.fr

Quelques visuels fournis par  la ville de Mulhouse

Pour le fun quelques chiffres impressionnants : 1, 4 million de visiteurs en 2017, 90 chalets dont 27 gourmands, 15 kms de guirlandes lumineuses, 120 sapins et 110 bouleaux illuminés.

 

Vue d’ensemble

1 Comment
  • Bertie
    Répondre 30 décembre 2018at20:06

    Belle ville je confirme
    Musée Sclumpf des voitures exeptionnel

Post a Comment