Mes lectures de septembre

Malgré un travail conséquent à la rentrée, je me suis plongée, pour vous, dans quelques lectures.

« Mon Paris sucré » de Gilles Brochard

Les adresses de pâtisseries de Gilles Brochard : un petit recueil à glisser dans son sac pour les tea time

On savait le chroniqueur Gilles Brochard un passionné de thés ; donc de la théière au salon de thé il n’y a vraiment qu’un pas.

Le voilà donc qui nous présente arrondissement par arrondissement ses adresses de pâtisseries aussi bien en boutiques qu’en hôtels de luxe et palaces.

De Pierre Hermé à Jean-Paul Hévin en passant par Hugues Pouget, Yann Couvreur ou Maxime Frédéric ; ils sont tous là avec explication de leur parcours, de leurs spécialités, de leur devis, de leurs produits favoris…

Rien qu’en lisant on prend des kilos !!

14, 50 € ; Editions Verlhac

 

 

 

« La vie en confettis » d’Hélène Vergé

Suis pas sûre que ce bouquin découvert lors du trip pédestre imposé par ma chienne cocker Truffe soit le kiff de mon lectorat pré et post ménopause.

Fol dingo et poétique, tel est le 1 er roman d’Hélène Vergé

Ma 4 pattes, elle l’aboie et m’a tenu informée, humour stupide que celui de ma meufmaîtresse d’avoir associé mon nez (ma truffe) à elle et son insatiable envie de se goinfrer de crottes gourmandes roulées dans du cacao. Mais j’en perds mon tamoul et ne suis pas là pour jaqueter sur mon clébard; mais sur ce livre qui ravira non pas les millenials (quoi que …)  mais la génération Z.

Tel est un peu le style – en moins bien naturellement – de la jeune auteure Hélène Vergé : loufoque, ultra inventif, décapant, sans queue ni tête ; mais merveilleusement poétique.

1 er roman de cette littéraire visiblement douée, on s’étonne avant de s’émerveiller du style verlan, des propos incohérents version NAP (Neuilly Auteuil Passy) et non pas St Denis-La Courneuve-St Ouen.

L’histoire raconte les atermoiements psychologiques, amoureux, scolaires d’une ado traumatisée par l’arrivée dans son cocon familial bien rodé d’un bébé.

C’est totalement farfelu et improbable, délirant et sorti de nulle part, drôle et dur à la fois, touchant et dérangeant en même temps. Entre les expressions incongrues et un humour irrévérencieux et loufoque ; la poésie se faufile de chaque page détour au même titre que la faucheuse hélas omniprésente.

Il y a là un mélange de l’incongruité du petit prince de St Exupéry, du désarroi d’une Bridget Jones, du ton pop du chanteur Renaud, de l’humour du Prince de Motordu  sur ce thème, cette période si fragile qu’est l’adolescence.

Une rem aux cheveux garnis de roses resplendissantes ou flétries, un rep habillé en pingouin, un bogosse insensible à l’héroïne qui a souvent la tête d’un lama constipé… « Bicoze » cette imagination débordante, vous aimerez ce livre qui décape ou vous laisserez tomber en court de route !

On attend Hélène Vergé dans un prochain roman tout aussi décalé, mais plus fun !

Robert Laffont ; 20 €.

 

« Jardins des Châteaux de la Loire » d’Hervé Lenain et Barbara de Nicolaÿ

Qui d’autre que Barbara de Nicolaÿ, propriétaire et conservatrice avec son époux du Lude et de ses somptueux jardins, pouvait mieux parler des jardins de sa région ? Néanmoins, aller chercher des pépites moins connues ou non reconnues à leur juste valeur aurait été louable et manque à l’ouvrage !

Vue aérienne sur Chenonceau et ses jardins

En effet, le livre alimenté par les très belles photos d’Hervé Lenain ne parle que des mastodontes connus et déjà fort médiatisés : Valmer, Chambord, Chaumont, Villandry, Brissac, Azay, La Bourdaisière… en quelque sorte les amis, pourrait-on dire, de notre auteure qui est une connaisseuse avertie et anime fêtes des plantes et remise du prix Redouté au Lude depuis de nombreuses années.

La couverture de l’ouvrage

A chaque lieu sa spécificité : Chamerolles pour les parfums, Chanteloup et la folle pagode du Duc de Choiseul, Amboise et ses influences de la Méditerranée, Valencay et les carrés à la française du prince de Talleyrand, ect…

Un bel ouvrage qui se feuillette avec plaisir au coin d’une cheminée par une soirée d’hiver pour se remémorer les splendeurs passées des étés aux jardins…

32 € ; Ulmer.

 

« Elles brisent le silence » de Médecins du Monde

Portraits et témoignages de femmes violentées

Via le photographe Denis Rouvre, voici un ouvrage un peu dur qui évoque la triste réalité de la Vie.

Sont ici réunis quelques 60 portraits et témoignages de femmes ayant subi des violences physiques, morales ou institutionnelles.

De Syrie, du Sud-Soudan, du Congo ; elles sont migrantes ou réfugiées survivantes de viols utilisés comme une arme de guerre.

Médecins du Monde amplifie ici son plaidoyer en faveur du droit des femmes et des adolescentes, en particulier au sujet des droits sexuels et reproductifs.

29 € et sortie le 9 octobre

Deux expos : Galerie Joseph du 9 octobre au 2 novembre à Paris et à l’espace Saint Rémi à Bordeaux du 9 au 7 novembre 2019.

 

 

« Dans les pas de Toulouse-Lautrec, nuits de la Belle Epoque » d’Alain Vircondelet

 

A défaut de pouvoir voir la rétrospective Toulouse Lautrec du Grand Palais qui commence le 9 octobre ; achetez cet ouvrage qui entraine le lecteur dans le Paris qu’aimait le peintre, des beaux quartiers aux ruelles de Montmartre entre amitiés et solitudes amères.

Avant l’expo au Grand palais un livre sur Toulouse Lautrec

Dessins, peintures, photos inédites en plus d’une vingtaine de lieux fréquentés : cabarets, dancings, restaurants, maisons de passe, cirques où il passait avec ses compagnons d’infortune et que vous visiterez avec lui.

Ecrivain, biographe, historien de l’art pour ses travaux sur Camus, Saint Exupéry, Pascal, Picasso, Balthus…. ; Alain Vircondelet signe ici un ouvrage de référence sur le peintre et son œuvre.

Editions du signe, 25 €.

 

 

 

«Il est bon ce champignon ?» Larousse

Cèpe de Bordeaux, bolet à pied rouge, pleurote, lactaire, vesse-de-loup, girolle, morille… autant de noms que vous connaissez peut-être lors de vos cueillettes automnales.

Le guide est séparé en fiches

Ce guide fractionné en mini fiches est formidable pour trouver les bons champignons, les identifier, apprendre à les ramasser ou non, éviter une possible intoxication, ect…

Plus de 170 espèces sont décrites et sur la même page le bon champignon et le sosie non comestible.

Maintenant à vos paniers….

Sur la même page le bon et le mauvais champignon (attention, cela n’a pas été mon choix dans les deux photos)

14, 90 € ; Larousse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ouverture d’article la photo aérienne de Lenain sur Chambord et ses jardins

 

 

 

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.