Les Domaines de Chaumont-sur-Loire, Cheverny, Thoiry, La Roche Guyon à nouveau ouverts

Cheverny et Chaumont-sur-Loire, La Roche Guyon et Thoiry réouverts en cette fin mai  : l’occasion d’une balade bucolique et artistique et de voir des animaux pour les enfants.

A Chaumont, 32 hectares de parcs et jardins de nouveau ouverts à la visite à partir du samedi 16 mai 2020 et tous les jours de 10h à 20h. Les merveilles de la Saison d’Art et du Festival international des Jardins seront accessibles dans le respect des mesures sanitaires fixées par le gouvernement.

Billets dématérialisés pour ne pas générer de file d’attente et fluidifier les entrées, entrées et sorties également différenciées, respect de la distanciation et des gestes barrières, gel hydroalcoolique, plexiglas de protection aux points de vente, port d’un masque : toutes ces mesures strictement respectées par les visiteurs et le personnel du Domaine de Chaumont-sur-Loire garantissent un retour à l’essentiel après ces temps de confinement : les retrouvailles avec la beauté de la nature et de l’art conjugués.

La Saison d’Art offrira au regard une promenade renouvelée au cœur de « l’utopie verte » du Domaine. Elle réunira les installations de quatorze nouveaux artistes, éminents ou émergents, qui ont créé de très belles œuvres pour le Parc et le Château : Joël Andrianomearisoa, Giuseppe Penone, Philippe Cognée, Pascal Convert, Marinette Cueco, Makoto Azuma, Isa Barbier, Sophie Lavaux, Léa Barbazanges, Bob Verschueren, Marc Nucera, Vincent Barré, Wang Keping et Axel Cassel.

Des oeuvres sont disséminées dans le parc

 

Le thème 2020 du 29e Festival International des Jardins, « Jardins de la Terre, Retour à la Terre Mère », porte sur cette problématique du nécessaire retour à une relation différente avec la nature, plus respectueuse du miracle du vivant et de la biodiversité. Ces jardins, aux propositions très diverses, nous inviteront à une reconnexion, à une symbiose avec cette Terre Mère, absolument nécessaire.

Toute info sur le site internet : www.domaine-chaumont.fr

 

Cheverny réouvre le 30 mai

Fermé au public depuis le 15 mars dernier, le premier château privé de France à avoir permis son accès aux visiteurs en 1922 a été géré pendant la période de confinement par une équipe restreinte. « Sur les 40 salariés que compte Cheverny, nous avons dû, la mort dans l’âme, en mettre 35 au chômage technique. » explique Charles-Antoine de Vibraye, propriétaire du château. « Nous n’en avons pas pour autant abandonner notre domaine ! Durant toutes ces semaines de confinement, nous avons géré l’entretien du château et des jardins, sans oublier l’exploitation forestière, la meute de chiens et nos chevaux, mais nous devions également préparer le jour d’après !

La floraison est superbe en ce moment à Cheverny

La réouverture a eu lieu le 30 mai avec de nouveaux horaires de 10h à 17h30 samedi, dimanche, lundi et mardi prochains » souligne Constance de Vibraye. « A l’issue du premier week-end test, nous déciderons d’une réouverture totale dès maintenant ou uniquement les week-ends durant le mois de juin. »

Sur un chiffre d’affaires annuel de 5,5 millions d’€gros, la fermeture a entraîné une perte de 1 million. Les propriétaires de Cheverny misent sur l’enthousiasme et le soutien des futurs visiteurs et des tintinophiles pour cette reprise. Ils ont notamment décidé d’être partenaires de l’opération nationale Mousquetaires du patrimoine et de la culture, organisée par Dartagnans ; me dit la propriétaire,  Constance de Vibraye.  Et chacun de pouvoir commander en ligne une prévente solidaire et ainsi soutenir Cheverny. La prévente  donne droit à 10% de pouvoir d’achat supplémentaire en bons d’achat utilisables pour des visites, des produits vendus dans notre boutique, au café de l’Orangerie ou encore pour louer l’une de des suites de prestige, et ce dans un délai de 24 mois après votre achat. »

toute info sur www.chateau-cheverny.fr

 

En Loir et Cher vue générale et aérienne sur le château de Cheverny

Hubert Robert vers 1773- 1775, vue sur La Roche-Guyon ; huile sur toile du Musée des Beaux Arts de Rouen

A La Roche-Guyon, plusieurs expositions

L’expo ‘ aventures végétales, de l’insouciance à la liberté encadrée’ est prolongée jusqu’a la fin août
Parce que l’histoire du Château de La RocheGuyon est liée depuis le siècle des Lumières à celle de l’art des jardins et de l’expérimentation botanique, le Château présente cette exposition sur le monde végétal et la complexité de ses relations, fusionnelles et conflictuelles, avec l’être humain. Son commissaire, Yves-Marie Allain, ancien directeur du service des cultures du Muséum national d’histoire naturelle, ingénieur horticole et paysagiste, entend faire prendre conscience que « le monde végétal, par sa diversité biologique, par sa présence quasi constante sur les terres émergées mais également dans le milieu aquatique et marin, est l’une des sources majeures de la vie de la faune, et par voie de conséquence de l’homme ».
 Dans le cadre de l’exposition, Pascal Levaillant, artiste-plasticien-botaniste-mosaïste en résidence depuis deux ans au château, présente un herbier contemporain dans le Cabinet de curiosités attenant à l’ancienne Bibliothèque du Château. Près de 350 pièces botaniques – cônes de pins, pétales de bougainvillier, cônes de mélèze etc. – sont présentées avec élégance suivant leurs formes et couleurs complémentaires.
 
En lien avec la thématique principale de sa nouvelle saison culturelle consacrée aux religions, au sacré et à la spiritualité, le Château expose Terra Mater, douze sculptures de Christian Broutin, artiste connu principalement pour une œuvre immense constituée de peintures maxi-réalistes et d’illustrations à succès (publicité, cinéma, édition et philatélie). Cet ensemble de sculptures en grès ou en faïence présenté dans les chapelles troglodytiques du Château offre une interprétation toute personnelle de la représentation de la Vierge à l’Enfant empruntée à des divinités de civilisations différentes. Jusqu’à la fin novembre 2020
Thoiry en mode safe

Promenade en famille à Thoiry

Déjà réouvert après le seul safari, l’ensemble du parc-domaine de Thoiry de 150 hectares de liberté applique sa charte « Zoo Clean N’ Safe ». Toutes les équipes et les animaux du ZooSafari de Thoiry sont ravis de retrouver leurs fidèles visiteurs pour partager leur « Wild » philosophie.

Ce parc, où toutes les générations se reconnectent à la nature et sont sensibilisés à la conservation de celle-ci, depuis plus de 50 ans, propose une approche responsable sans dressage, sans manipulation de ses 1600 animaux pour qu’ils évoluent et se reproduisent dans de grands espaces naturellement.

 Toute info sur www.thoiry.net

 

Visuels fournis par les propriétés elles-mêmes et en ouverture des fleurs à Chaumont sur Loire

 

-->
Show Buttons
Hide Buttons