Le Kaiserschmarren viennois

Un des desserts emblématiques de la cuisine autrichienne s’offre à vous : recettes et vin pour l’accompagner.

Le Kaiserschmarren est un plat national mythique de l’Autriche.

 

Il y a la wiener schnitzel (une escalope de veau panée et frite), l’apfelstrudel (feuilleté aux pommes), le Sachertorte ( gâteau au chocolat et à la confiture d’abricot) … autant de plats typiques de la cuisine autrichienne et en particulier de Vienne.

Le Kaiserschmarren (sorte de pâte à crêpes) est l’une des sucreries les plus populaires de la cuisine viennoise.

Vue du Cafe Central où est servi ce dessert

D’où vient ce nom ? L’empereur François-Joseph aimait avoir des crêpes ou Palatschinken. Quand le cuisinier les rendait trop épaisses ou déchirées, elles étaient servies au personnel sous le nom de kaiserschmarren, car elles n’étaient pas assez bonnes pour l’empereur.

 

La recette

250 ml de lait

6 œufs

130 g de farine fine

2 c. à s. de sucre 1 c. à s. de rhum

1 c. à s. de sucre vanillé

jus de citron

2 c. à s. de raisins secs

1 pincée de sel

Sucre en poudre & Sucre glace

Séparer les blancs des jaunes.

Battre les blancs d’œufs et le sucre dans un bol jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.

Dans un autre bol, mélanger le lait, la farine, les jaunes d’œufs, le jus de citron, le rhum, le sucre vanillé et le sel. Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse.

Incorporer les blancs d’œufs.

Dans une grande casserole allant au four, faire chauffer un peu de beurre et verser la pâte.

Faire d’abord dorer sur la cuisinière puis retourner et faire cuire des deux côtés jusqu’à ce qu’ils soient dorés dans un four préchauffé à 180 °C.

Sortir le moule du four et, à l’aide de 2 fourchettes, casser la masse en petits morceaux. Incorporer les raisins secs, saupoudrer de sucre et remettre au four jusqu’à ce que le sucre se caramélise.

Servir avec du sucre glace.

Le vin à servir avec ce dessert

Le gewurztraminer Exubérance 2018 de Wolfberger

J’ai choisi la maison alsacienne Wolfberger connue pour ses riesling, gewurztraminer et crémants réunis dans la Collection Aromatique.

Parmi ces cuvées, j’ai sélectionné le gewurztraminer Exubérance 2018 à la robe dorée. Des notes de mangue et d’ananas, puis des parfums floraux de rose et d’épices s’expriment à travers ce vin.

Soyeuse, fruitée, cette cuvée a été récompensée par une médaille d’or au Concours International Mundus Vini 2019.

13, 50 € ; cavistes et www.wolfberger.com

 

 

 

-->
Show Buttons
Hide Buttons