Le Boeuf sur le Toit versus Olivier Streiff

Assurément le Boeuf sur le Toit s’est pris un coup de jeune avec le jeune Olivier Streiff au look aussi inédit et créatif que sa cuisine. Certes le lieu n’a pas bougé dans sa décoration Années Folles et l’ombre des artistes qui ont « hanté » les lieux, les Christian Dior, Darius Milhaud, Marcel Duchamp, Coco Chanel, Jean Cocteau, Jean Marais, semble planer sur ce temple mythique du jazz et des fêtes du début du siècle dernière. D’ailleurs tous les soirs il y a encore un pianiste et une chanteuse au micro pour entamer quelques tubes des chanteurs d’antan qui eux aussi venaient ici pousser la chansonnette (Léo Ferré, Juliette Gréco, Charles Trenet). Donc, on pourrait encore commander à la carte intemporelle et entendre probablement la phrase mythique des célébrités et des aristocrates qui venaient ici s’encanailler avec gourmandise : « on se fait un bœuf ? ».

Le pavé de saumon confit en entrée

Le pavé de saumon confit en entrée

  Mais ce Bœuf sur le Toit a souhaité rompre pendant trois mois avec la tradition et s’engager sur le chemin de l’ultra contemporain. Jusqu’au début mai, place à un électron libre et nouveau de la cuisine, le mosellan Olivier Streiff, à qui on a laissé carte blanche pour innover. Si vous êtes un fan de la télévision et des ses émissions culinaires, vous ne pouvez pas avoir ‘loupé’ Top Chef et ce chef aux yeux noircis par le khôl et aux mèches ébène rebelles. Plébiscité par des chefs étoilés comme Alléno et Piège, il a marqué l’émission et pense à ouvrir un restaurant à Beaune.

Posées sur un crémeux de patates douces, les St Jacques à l'huile d'argan

Posées sur un crémeux de patates douces, les St Jacques à l’huile d’argan

  Que nous offre Olivier Streiff ? Un menu à 4 mains avec le chef en place du Bœuf sur le Toit, Nicolas Jollivet, qui est passé par plusieurs grandes brasseries comme la Maison d’Alsace, Flo, la Coupole.

La pièce de boeuf grillée

La pièce de boeuf grillée

2 entrées, 2 plats, 2 desserts accompagnés de verres de vin blanc et rouge de Châteauneuf du Pape pour 45 €. Pour démarrer un pavé de saumon comme saisi à l’unilatéral car confit à basse température avec une mousse légère aux concombres et aux cornichons ou un risotto aux truffes et parmesan mais dont l’originalité réside dans un bon jus de veau pour le mouiller aromatiquement. Belle prestation pour les noix de St Jacques saisies à la plancha et agrémentées d’un assaisonnement sucré salé avec câpres, grenade et huile d’argan : il y a beaucoup de fraicheur, peu d’iode dans ce plat là. Plus classique est la viande de bœuf ; mais ce sont les garnitures qui détonnent : mousse artichauts & anchois, délicieuses frites de panisses au citron.

Clémentines pour finir en douceur

Clémentines pour finir en douceur

 

Jollivet et Streiff pour un menu à 4 mains

Jollivet et Streiff pour un menu à 4 mains

Les desserts ont moins rencontré mon adhésion ; mais les addicts au Midi et au pastis seront ravis du chocolat viennois et sa Chantilly vanille et son crumble à l’anis. Les dames soucieuses de leur ligne pencheront pour les clémentines rôties aux fruits secs et leur crémeux citron – fruits de la passion.   Le Bœuf sur le Toit 34 rue du Colisée 75008 Paris Tél : 01 53 93 65 55 Ouvert 7 J / 7 Voiturier midi et soir du mardi au samedi Menu carte blanche à Olivier Streiff : 45 € Les photos sont de Daniela Jeremijevic

-->
Show Buttons
Hide Buttons