Dans mon caddie en décembre

Les congés de la Toussaint, le mois de décembre ont été pour moi l’occasion de tester certaines gourmandises. Des plats salés, des douceurs pas trop sucrées que je vous conseille d’essayer en suivant les achats de mon caddie de décembre 2021.

Entrées salées

Le foie gras de Labeyrie

Pour changer du traditionnel foie gras, osez celui-ci (du canard du Sud -Ouest) avec du piment d’Espelette. C’est une édition limitée pour ce mois de décembre.

Un foie gras de caractère avec des notes épicées dues au piment, mais adoucies par la rondeur de tomates confites.

Labeyrie et son foie gras à la touche piment d’Espelette

250g, 24, 49 € ; grands magasins et www.labeyrie.com

Le saumon fumé façon gravlax de Delpeyrat

Place à une recette d’origine scandinave avec un saumon réalisé à partir de saumon cru qui est assaisonné au sel, sucre et citron. La recette est préparée dans les ateliers auvergnats de Brioude.

Préparation façon gravlax avec aneth et citron pour ce saumon Delpeyrat

100 g, 5, 99 € ; en gms.

Le plat principal

Burger Daunat

Daunat privilégie aussi des viandes françaises

 

Emblématique du sandwich et présente dans toutes les stations essence d’autoroute, la marque Daunat surfe sur la burger mania et propose diverses variétés de pain à la farine de blé française fourrés de steak charolais et de sauce sans conservateur.

Si le maxi burger rösti bœuf emmental est séduisant par son originalité, mon préféré est le nouveau ‘raclette’ pour son fromage qui a un goût bien prononcé. Il fond parfaitement sur la viande.

3, 40 €, 180 g ; en gms.

La choucroute Stoeffler

La choucroute toute prête de Stoeffler

Craquez pour le plat emblématique de l’Alsace ! Plat réconfortant made in Alsace tant pour le chou que les charcuteries, il n’apporte que 500 kcal pour une portion de 350 g et contient – 25 % de sel que les autres choucroutes des rayons traiteur.

En barquette individuelle, de la choucroute, une knack, une saucisse fumée, un morceau de poitrine, des pommes de terre (viande française labellisée bio) : l’ensemble peut constituer 2 repas car c’est abondant.

4, 69 € ; en gms.

Accompagnements de plats principaux

Pour rehausser la saveur des gnocchis aux truffes, pensez à ce coffret d’huile, de sel à la truffe

Des gnocchis à la truffe d’Artisan de la Truffe

Préparés par une maison spécialiste de la tuber melanosporum, ces gnocchis sont excellents et parfumés d’une pointe de truffe.

De plus comme ils sont tous prêts, on n’a rien à faire !!! le rêve !

290 g, 11, 90 € ; www.artisandelatruffeparis.com

Les bonbons aux légumes de Picard

Les bonbons aux légumes de Picard

C’est permis de manger des bonbons à table ! Autant dire que les petits vont adorer la proposition. Et voilà un bon moyen de leur faire avaler des légumes.

Carotte-patate douce-cranberry ou asperge-fève-huile de sésame enrobés d’une pâte comme la filo avec des couleurs sympas roses et vertes.

280 g, soit 8 pièces, 4, 95 € ; magasins Picard

Du fromage

Une tomme truffée Pochat & Fils

Connue pour ses reblochons la laiterie Pochat fait aussi des tommes

La maison de Haute-Savoie, Pochat & Fils, a associé de la truffe d’été dans son fromage à pâte pressée non cuite au lait entier.

Dans cette tomme traditionnelle, la précieuse truffe se mêle de manière uniforme.

23 € le kg ; en grandes surfaces et chez les fromagers.

Des sucreries peu sucrées !!

Fibres végétales avec Fibres & Stévia de Daddy

Des feuilles de Stévia Daddy pour votre thé ou tisane

Voilà en remplacement du sucre du 100 % végétal d’origine naturelle mais qui se révèle être aussi 100 % bon pour la santé.

Cette association propre à Daddy facilite la digestion grâce à l’inuline, un probiotique issu de la racine de chicorée qui est bon pour la flore intestinale et contribue à renforcer les défenses immunitaires.

Certains yaourts revendiquent ces propriétés ; c’est au tour de la stévia de le faire maintenant pour un bien être général dans les boissons chaudes, les pâtisseries que vous réalisez.

4 € le paquet de 150 g ; en gms.

Mon produit préféré chez Daddy: la cassonade

Et du franco-français dans le sucre Daddy

De plus la marque est écolo responsable depuis 40 ans et au cœur de son engagement elle développe des solutions alternatives végétales aux plastiques.

Les paquets sont en papier kraft 100 % recyclable ; en format pus grand ; avec une matière locale, la betterave.

Amusez-vous avec les slogans des emballages : « y’a de l’humain dans ce grain », « paquet de grandes valeurs », « petit mais grand cœur »…..

Mon produit préféré : la cassonade pure canne dorée et cultivée à 100 % en Guadeloupe, 1, 70 € le kg ; en gms.

Le panettone de Dolcioso

Le panettone au beurre de Dolcioso

 

Originaire de Lombardie et célèbre dans toute la botte italienne, ce dessert brioche qu’est le panettone est pour cette marque bien truffé de raisins secs, de fruits confits et de zestes d’agrumes. Le Puro Burro témoigne de l’ajout de beurre à la préparation.

A offrir ou s’offrir dans son étui carton ; 7, 79 € les 750 g ; dans certains grands magasins comme Carrefour, Cora, Monoprix, ect…

Artisanal et aux saveurs raffinées le Nougat des Arts

Maison Nougat des Arts

Du nougat : oui mais de l’artisanal et élaboré selon diverses recettes inédites.

Paul Lopez, le créateur du Nougat des Arts entend redonner des lettres de noblesse à ce produit provençal qui fait partie des 13 traditionnels desserts de Noël.

Aux côtés de nougat originaux tels que le ‘Révélation’ et ses pistaches siciliennes, le ‘Création’ avec ses angéliques et cerises confites, le ‘Voyage’ avec ses pétales de rose de Damas, le ‘Célébration’ avec ses oranges et cédrats confits ; voici le’Pétillant’ qui associe amandes et miel de lavande au sésame noir, à la poire râpée et au gingembre. Une impression de douceur jointe à un réveil des papilles.

De 12 à 15 € la barre ; www.nougatdesarts.com

Pâtisseries Oh Oui

Et suite à toutes ces sucreries, j’ai craqué mais en faisant attention avec les gâteaux de Oh Oui rue du Bac, une rue où les grands noms de la pâtisserie se succèdent, immeuble après immeuble.

Dans cette enseigne des cookies, des brownies, des tartes, des choux, des finger saisonniers avec 30 % de sucre en moins, des saveurs préservées et un indice glycémique entre 27 et 32, permettant aux femmes enceintes ayant du diabète gestationnel et aux diabétiques de type 1 et 2 de ne plus se priver.

J’ai craqué pour le finger citron, l’allumette chocolat et le Paris-Brest chou craquelin (6 €).

95 rue du Bac

75 007 Paris

Des confitures de l’Abbaye Notre Dame des Gardes via Divine Box

Testées via la Divine Box, un site qui propose des envois des meilleurs produits des abbayes françaises pour aider à vivre certaines communautés religieuses.

J’ai testé plusieurs confitures dont la framboise, la myrtille, la griotte (très bon goût mais un peu trop liquide). Coup de cœur pour l’orange qui est douce et bien parfumée, à l’opposé de certaines marmelades anglaises. D’ailleurs cette confiture a obtenu la médaille d’or au Concours Agricole de Paris en 2020.

450 g, 8, 75 € ; www.divinebox.fr

Pour accompagner vos plats sucrés-salés, quelques bouteilles

Le Monbazillac de Producta Vignobles

Un Monbazillac de Producta Vignobles, le Pavillon de La Catie 2018

Pour être servi avec du foie gras, des pâtes bleues type roquefort, Bleu des Causses ou fourme d’Ambert, pour des desserts aux fruits, en particulier les exotiques à la coco, aux mangues et citrons verts….

J’ai choisi un Monbazillac, le Pavillon de La Catie 2018, du 1 er regroupement bordelais Producta Vignobles aux 2 500 vignerons adhérents.

80 % de Sémillon, 15 % de Sauvignon, 5% de Muscadelle pour un liquoreux néanmoins pas trop sucré. Belle robe jaune or, nez de pêche et d’acacia, bouche sur le fruit avec un peu de fraîcheur.

7, 50 € ; en gms.

Un Pouilly – Fumé du Domaine Roc de l’Abbaye

Le Pouilly-Fumé du Roc de l’Abbaye

Au cœur du vignoble sancerrois, des chanoines de Saint Augustin cultivaient déjà la parcelle dit du ‘Clos du Roc’au XIème siècle.

Aujourd’hui le domaine est exploité par la famille Mollet qui a agrandi le vignoble à 17 hectares. Sur cette propriété, j’ai choisi la Cuvée de l’Antique 2020 issue des plus vieilles vignes de Pouily-Fumé.

L’année 2020 a été vendangée la nuit pour préserver au maximum les arômes. Cette cuvée dévoile de beaux reflets argentés ; son nez est complexe sur l’orange, la pêche et les fleurs blanches ; alors qu’en bouche l’équilibre est parfait entre rondeur, acidité, douceur et longueur.

28, 80 € ; cavistes et sur www.tresorsdebacchus.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-->
Show Buttons
Hide Buttons