Courses de début d’année

Prolongez les réjouissances de fin d’année avec des courses qui pour certaines sont très festives.

Pizzas apéritives Paso Traiteur

Mini pizzas de Paso traiteur

Je connaissais différents Préfou vendéens, ces pains garnis de tomates, fromage, ail qui sont super bons après être passés au four. J’avais goûté les minis burgers : sympas aussi.

Autant dire que lorsque j’ai vu en rayon les minis pizzas, j’ai immédiatement acheté !

Paso Traiteur, spécialiste du snacking, a intégré en 2017 les équipes de Fleury Michon et fort de 170 salariés innove avec des recettes apéritives toujours nouvelles.

Les Aperizzas sont des petites boules de pain garnies de tomates, pesto et d’une mini boule de mozzarella qui fondera un peu une fois chauffées.

Un conseil : ne pas chauffer trop longuement si vous souhaitez une pâte à pain molle et non très croustillante.

3, 19 € les 6 minis pizzas ; en gms.

Sauce Florelli

Vous aimez l’Italie et ses pâtes ? Accommodez-les avec cette merveilleuse sauce aux champignons de Paris et à la truffe d’été pour presque 2 %.

Sauce truffes & champignons de Florelli

Ces truffes et champignons en sauce se marieront aussi très bien avec une viande blanche ou du gibier.

Tartufata Champignons & Truffe, 3, 98 €, les 190 g ; en grandes surfaces.

Bordeau Chesnel pour vegans

« Rillettes » végétales de Bordeau Chesnel

Puisque parler « végétalisation de l’assiette » est tendance, il faut en passer par là. En effet 8 Français sur 10 déclarent manger moins de protéines animales et 60 % ont acheté au moins 1 produit végétarien en 2018.

Donc le spécialiste ès rillettes, Bordeau Chesnel, s’adapte avec un produit 100 % végétarien, une recette de soja sans OGM, des carottes, du panais, des pois chiches, des oignons qui sont relevés d’aromates.

Pour une fille de la Sarthe qui habite entre Bahier et Bordeau Chesnel ; c’est dur à avaler ; mais les flexitariens aimeront sûrement !

2, 55 € le pot de 180 g ; en gms.

Nouvel an chinois chez Lidl

Le Nouvel An chinois est en février ; mais déjà certaines enseignes à l’image de Lidl proposent une sélection variée.

Produits du Nouvel An chinois de Lidl

Sagesse indienne avec une box complète à 7, 99 € et du lassi mangue-coco à 0, 99 € ; convivialité vietnamienne avec des banh bao (brioches fourrées au porc et coriandre) à 2, 39 € et des nouilles aux crevettes à 2, 29 € ; tradition chinoise avec des beignets de crevettes à 2, 99 € et des biscuits de la chance à 0, 99 € ; culture japonaise avec des gyozas (raviolis aux légumes) à 2, 49 € et des mochis à 4, 49 € ; dynamisme thaï avec des brochettes de poulet teriyaki à 2, 99 € et de l’eau de coco à 1, 09 €.

Dès le début février dans l’un des 1 550 magasins.

Fondant Mamie Nova au Carambar

Fondant au divin goût de Carambar

Elle a tout compris cette Mamie Nova pour nous infantiliser ! Non, elle sait seulement qu’il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de retrouver en bouche le goût iconique, incopiable, légendaire du Carambar, ce caramel long qui fait saliver les gourmands.

Ici le Carambar se glisse dans une texture fondante qui vous plonge dans des délices sensuels et gourmands.

Un plaisir facile à s’offrir, indémodable et rassurant en cette période compliquée.

2 pots de 150 g, 1, 40 € ; en gms.

Chocapic de Nestlé plus sains

Des Chocapic plus sains

Avant les céréales croulaient sous le sucre, le gras des acides gras saturés, le sel : une bonne dose de gourmandise certes, mais néfaste à l’organisme et le consommateur en ressentait une certaine culpabilité.

Avec Chocapic, Nestlé se plie aux demandes de la population pour un petit déjeuner ‘more safe’. C’est un engagement que le groupe a pris depuis plus de 15 ans pour un équilibre nutritionnel supérieur et se rapprocher au maximum du fameux Nutriscore A.

Ici, avec des céréales de blé complet, 41 % en moins de sucres, 56 % en moins de sel, et 54 % en moins d’acides gras saturés ; Chocapic figure allègrement en Nutriscore B. Et le croquant, le bon goût de chocolat sont toujours, eux, présents.

Env. 3, 50 € les 750 g ; en gms.

Les confitures La Cour d’Orgères

De passage à Nantes lors des congés de fin d’année, je suis tombée sur une boutique La Cour d’Orgères, un magasin qui à la base ressemble plus à un magasin d’antiquités qu’à une épicerie : meubles anciens, objets d’art chinés, piano, ect….En découvrant l’espace, on tombe sur des pots de confiture à l’infini, des préparations pour gâteaux….

Assez déroutant, même si le concept est délicieusement suranné.

A mettre dans votre panier de délicieuses confitures, chutneys et gelées made in Bretagne avec des parfums parfois inédits tels que pêche sanguine, yuzu, ananas-coco-fève tonka, framboise-carotte-pomme.

Délicieuses confitures La Cour d’Orgères

Dans la collection ‘les éphémères’, beaucoup de douceur avec le mélange mirabelles de Lorraine et framboises de Bretagne idéal pour les tartines du petit déjeuner (8, 90 € les 240 g).

J’ai goûté le parfum ‘pomme de pin’ qui révèle d’étonnantes notes un peu boisées, résineuses; via une association pomme, huile essentielle de sapin (épicéa) et pignons. A essayer pour le fun, mais je ne pense pas que j’en achèterai alors que la mirabelle-framboise est divinement régressive et addictive.

Le premier pot a été désigné par une artiste quiberonnaise, Dothy Henriot et cette artiste a été choisie car nos maîtres artisans confituriers, deux femmes, ont aussi leur atelier de fabrication sur l’île de Quiberon.

8, 90 € le pot ; www.lacourdorgeres.com

Découverte des vins du Château Rasque

En séjour chez des amis à Taradeau (83), j’ai découvert les proches vins voisins du Château Rasque : une merveille de 100 hectares de vignobles travaillant les 3 couleurs.

Les 3 couleurs du Château Rasque

Comme le dit l’expression du 16 ème siècle, « boire un canon c’est sauver un vigneron ». Alors rouge, rosé, blanc sont au programme de ce château qui depuis 15 ans travaille en bio.

Pour la famille Biancone, l’histoire a commencé en 1983 via Gérard à l’âme de bâtisseur et son épouse Monique issue d’une famille de vignerons bordelais. De 15 hectares de cépages typiquement provençaux, le domaine dispose de 100 hectares aujourd’hui avec plusieurs cépages : Syrah, Rolle, Grenache, Cinsault, Ugni Blanc.

J’ai testé pour vous le Rosé Alexandra, un vin très féminin à 50 % Cinsault et Grenache aux arômes de fruits rouges (14 €) ; le Blanc de Blanc 100 % Rolle aux notes intenses d’agrumes (15, 20 € ) ; le Rouge intense et typique Pièce Noble 60 % Syrah et 40 % Grenache (14 €).

J’ai beaucoup aimé et préféré les 2 premiers au rouge trop riche.

Toute info au 04 94 99 52 20.

La cuvée Brut Vintage 2013 de Pol Roger

Fondée en 1849, la maison Pol Roger peut s’enorgueillir d’arborer le Royal Warrant of Appointment britannique, car – comme chacun sait – Pol Roger plébiscité par Churchill et la reine Elisabeth est la maison et le champagne qui ont été servis lors des mariages des princes William et Harry en 2011 et 2018.

Si les liens de Pol Roger avec l’Angleterre sont immuables, la maison encore indépendante et familiale n’en est pas moins reconnue aussi en France. Preuve en est cette superbe cuvée, le Brut Vintage 2013, un millésime élaboré en quantité limitée.

Comme les galettes des rois sont nombreuses pendant tout le mois, j’ai pensé que ce vin là serait parfait pour accompagner une galette d’Epiphanie.

Sa robe est jaune pâle comme un or clair.

Au nez, il révèle des notes légères florales avec des pointes d’amande, de brioche et de pain toasté.

A la dégustation, de la fraicheur, de l’acidulé autour d’arômes de fleurs blanches avant de retrouver les nuances de pâtisserie et de grillé.

Comme ses consœurs, cette cuvée là dosée à 7 % est issue du traditionnel assemblage de la maison avec 60 % de Pinot Noir et 40 % de Chardonnay avec bien sûr des grands et 1 ers crus de la Montagne de Reims et Côte des Blancs.

A boire et apprécier avec modération !

65 € la bouteille ; chez les bons cavistes, à la maison Pol Roger 03 26 59 58 00.

Le Brut Vintage millésime 2013 de Pol Roger

 

 

 

 

 

-->
Show Buttons
Hide Buttons