Bûches trompe-l’oeil plus vraies que nature

Sélection de bûches de Noël semblables à des troncs d’arbres, à de vrais morceaux de bois, à des écorces et à des pommes de pin.

Bienvenue pour une balade gourmande en forêt.

Voilà des bûches qui avant même d’être dégustées doivent être admirées avec les yeux !

«Chilling Christmas » et « bûche roulée café noisette », les 2 bûches de Yann Couvreur

Le jeune Yann Couvreur raconte que son animal fétiche est un petit renard, car il est un animal libre et sauvage comme lui, rouquin comme lui. Et gamin, il en croisait un presque

chaque soir en lisière de forêt. Alors sur ses compositions toujours des traces de renard !!

La bûche signature de Yann Couvreur et son renard fétiche

Sur sa bûche signature ‘Chilling Christmas’, un renardeau est sagement allongé sur un tronc d’arbre (un biscuit marron et miel de châtaignier) qui cache une mousse marron aux brisures de marrons confits, un crémeux caramel.

Dès 90 €.

Et pour les addicts au café sa buche roulée café noisette est aussi un morceau de bois avec ses écorces éparpillées.

Biscuit moelleux, crémeux café noisette, croustillant noisette et caramel qu’adoreront les vrais amateurs d’expressos.

La bûche roulée café noisette

Dès 39 € ; 3 adresses dans Paris et www.yanncouvreur.com

Comme un morceau de bois noirci par les flammes : Yann Bris pour le Sinner (visuel G Czerw)

La bûche de Yann Bris pour le Sinner

Le MOF Yann Bris est le directeur des créations sucrées des 5 hôtels parisiens du groupe Evok et il a signé pour ces entités là 5 desserts différents et exclusifs à l’hôtel.

Dans le Marais au 116 rue du Temple le Sinner a été ouvert cet été 2019. Pour ce lieu un peu insolite dans ce quartier ancien, une bûche disruptive elle aussi avec un bloc noir comme de l’ébène, une bûche semblable à un morceau de bois noirci par le feu.

La composition est bien plus classique avec un biscuit moelleux au chocolat, une mousse de chocolat noir à 75 % de Tanzanie, un crémeux et un croustillant chocolatés que seule une compotée de grenade aux épices rend originale.

95 € pour 6-8 pers ; à commander 48 h à l’avance jusqu’au début janvier 2020 et à retirer chez Brach au 01 44 30 10 00 rue Jean Richepin ou au 01 42 50 30 30 place des Vosges.

 

 

 

 

« La bûche » d’Eddie Benghanem au Waldorf Astoria Versailles – Trianon Palace

Eddie Benghanem a créé une véritable œuvre pâtissière avec un morceau de bûche posée sur un peu de mousse et entourée de champignons.

Le socle est une plaque croustillante de chocolat à la noix de pécan. Le tronc est une coque croquante de chocolat au lait praliné et noisettes italiennes et à l’intérieur de cette bûche des gâteaux vanillé, caramel, citron confit corse.

Le mélange du chocolat au praliné crunchy pourrait sembler trop sucré : il n’en est rien ; car le citron apporte une belle fraîcheur et un acidulé frais.

Bûche d’arbre par Eddie Benghanem

69 € pour 6 pers ; à retirer 1 bd de la Reine à Versailles du 1 er déc. A 1 er janv. (commande 24 h à l’avance au 01 30 84 55 55) et à Paris à l’Hilton Opéra 108 rue St Lazare les 24, 25 et 31 déc.

« Ecorce Trésors Cachés » de Pierre Hermé

Aux côtés de ses bûches Infiniment praliné, Ispahan  et de ses bûches pommes de pin ; le grand Pierre Hermé a une signature très haute pâtisserie qui se glisse dans l’écorce fendue en deux d’un morceau d’arbre.

Le best of de Pierre Hermé

Pour les addicts au chocolat se cache sous les feuilles et le morceau d’arbre un dessert chocolat noir pure origine Mexique et chocolat au lait Pierre Hermé.

Du 22 au 25 déc, 290 € pour 8 pers ; www.pierrehermé.com

Les pommes de pin d’Hermé

« L’Abri-Bûche » de Jean Paul Hévin

Sa collection fêtes 2019 se nomme ‘le bonheur est dans le pré’ ; je l’appellerai plutôt ‘lebonheur est dans les plantations de cacao’ !

Sous cet auvent qui protège la bûche, un biscuit amande-cacao punché au cognac, une ganache chocolat au miel de sapin, du gianduja à la pistache.

Les férus de chocolat apprécieront et on respire là le côté parfois terreux et sec de certains chocolats.

L’abri-bûche d’Hévin

Bûche seule à 38 € pour 7 pers, bûche avec abri à 58 € le 7 pers ; www.jeanpaulhevin.com

Musa et Dufeu les 2 pâtissiers stars du Plaza Athénée

« Sous l’écorce », la bûche d’Angelo Musa et Alexandre Dufeu pour le Plaza Athénée

Inspiration toute trouvée chez Dame Nature pour ces deux pâtissiers hors norme (MOF, Champion du monde de pâtisserie et chef exécutif pâtisserie du Plaza, Angelo Musa vient de sortir une autobiographie pleine de sensibilité, de charme, d’émotion sur son métier et sa vie).

Votre bûche sera très réaliste et unique puisqu’elle sera recouverte d’une écorce unique constituée de 6 à 8 beurres de cacao assemblés manuellement au gré de la fantaisie du pâtissier.

La bûche du Plaza Athénée

Sous l’écorce assez brute, de la douceur avec un biscuit au chocolat et une mousse au chocolat au lait tous les deux rafraîchis par des agrumes en marmelade (main de Bouddha, orange, citrons jaune et vert).

En édition limitée, 6 pers. 120 €, résa au 01 53 67 65 97 dès le 2 / 12 pour une bûche disponible à compter du 23/ 12.

 

« Merveille des sous bois » de Toupargel

Esthétisme nature et forêt pour cette bûche glacée et ses pommes de pin : sur un biscuit macaron des glaces chocolat noir et noisette.

Les pommes de pin de Toupargel

13, 95 € ; www.toupargel.fr

« Bûche Glacée Bonheur » de Darroze pour Picard

Chaque année l’enseigne de surgelés invite pour les fêtes un chef ou un pâtissier de renom.

C’est le tour cette année de la chef doublement étoilée du Connaught londonien, Hélène Darroze, de proposer ses recettes et de créer une bûche spécifique.

Sorbets chocolat noir et agrumes, crème glacée aux marrons, préparation aux agrumes, dacquoise aux amandes ; le tout cerné par deux plaques de chocolat décorées de branches de gui.

29, 50 € le 8 parts ; magasins Picard.

 

La bûche de Darroze pour Picard Surgelés

Et un autre article bûches …

Douceurs et desserts de fêtes interdits aux enfants ???

-->